1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

La Route des Explorateurs au Québec : séjour gastronomique avec Clo & Clem

Pendant notre semaine consacrée au Canada, nous donnons la parole à trois groupes de blogueurs qui ont découvert le Québec dans le cadre du projet « la route des explorateurs ». Aujourd’hui, c’est Claudia et Clément du blog Clo et Clem qui nous racontent leur road trip culinaire au Québec !

2 semaines de road-trip à la découverte des spécialités culinaires du Québec

Nous avons découvert en road-trip la Route des Explorateurs, un itinéraire qui traverse trois régions à l’Ouest du Québec : l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue et les Laurentides.

Le Québec regorge de lieux incontournables et très connus comme la Gaspésie, Montréal, Bas-Saint-Laurent ou encore Saguenay–Lac-Saint-Jean. Mais le Québec est une immense province avec de nombreuses autres régions intéressantes et plus sauvages. On vous embarque avec nous en dehors des sentiers battus à la découverte de la Route des Explorateurs, un voyage idéal pour les amoureux de la nature et de grands espaces préservés. Nous en avons également profité pour découvrir la gastronomie locale québécoise.

Des loups et des S’mores autour d’un traditionnel feu de camp canadien

Nos deux semaines de road trip commencent dans l’Outaouais par un spectaculaire condensé de la faune canadienne : le parc Oméga. Situé à côté de Gatineau, le parc Oméga est un parc animalier unique et précurseur car, contrairement à un zoo, il n’accueille aucun animal exotique. Les animaux sont originaires du Canada et vivent en semi-liberté dans leur environnement naturel. On peut y voir des caribous, des Wapitis, des cerfs de Virginie…

Nous avons eu la chance de dormir sur place, dans une magnifique cabane en bois avec de grandes baies vitrées donnant directement sur l’enclos des loups. A la tombée de la nuit, bercée par les hurlements des loups, nous allumons un feu de camp pour faire griller des chamallows. Mais nous sommes au Québec et c’est justement l’occasion de tester une spécialité nord américaine : les S’mores. Une fois la guimauve grillée, on ajoute un carré de chocolat et on met le tout entre deux biscuits pour former un petit sandwich sucré et savoureux. C’est l’indispensable des feux de camp qui nous met directement dans l’ambiance canadienne.

Fabriquer du fromage à Poutine dans la région des Algonquins

Nous poursuivons notre voyage en Abitibi-Témiscamingue. L’Abitibi-Témiscamingue est une région très sauvage et préservée. A bord de notre jeep, nous traversons d’immenses forêts avant de tomber sur des petits villages perdus au milieu de nulle part.

Nous profitons de notre passage en Abitibi-Témiscamingue pour en apprendre plus sur les premières nations. Nous assistons à un pow-wow de la communauté amérindienne des Anishinabeg (plus connue en France sous le nom des Algonquins). C’est un moment fort de notre voyage car le rassemblement n’est pas une attraction touristique. C’est en fait une tradition millénaire que la communauté souhaite partager d’une manière authentique pour que leur culture ancestrale soit reconnue et préservée.

Dans un autre village, nous en profitons pour faire de l’autocueillette de bleuets puis nous partons visiter une fromagerie et faire une dégustation d’une fierté québecoise : le fromage en grains, qu’on surnomme aussi le fromage skouik-skouik car c’est le bruit qu’il fait quand on le croque sous la dent. Ce fameux fromage, inconnu en France, sert à préparer la Poutine, le plat typique québécois. Nous découvrons que le fromage en grains peut aussi se déguster seul à l’apéritif. Attention, ça devient très vite addictif !

Pour terminer notre voyage en Abitibi-Témisamingue, nous nous rendons dans le Parc National d’Aiguebelle pour dormir dans une petite cabane au bord d’un lac. Nous sommes les seuls êtres humains à dormir dans cette immense partie du parc, mais pas les seuls être vivants. A quelques mètres de notre cabane, nous tombons nez à nez sur un ours sauvage. Heureusement pour nous, ce sont des animaux très craintifs. Dès qu’il nous voit, il s’enfuit à toute allure. C’est la première fois que nous rencontrons un ours sauvage au Québec, nous ne sommes pas prêts de l’oublier !

Miellerie, cabane à pommes et canot-camping sous une nuit étoilée

Notre road trip au Québec se termine dans les Laurentides avec la visite de 2 parcs régionaux : le parc régional de la Montagne du Diable et le Parc régional du Poisson Blanc.

Près de la Montagne du Diable, nous visitons l’une des rares mielleries à produire du miel brut. Dans un pays où le sirop d’érable et la pasteurisation sont rois, trouver du miel brut relève de l’exploit ! La miellerie d’Anicet propose des visites pour découvrir leurs techniques de production et goûter leurs produits dans un restaurant qui met à l’honneur dans chaque recette leur miel si particulier. Un délice !

Nous visitons également une cabane à pommes. Il est possible d’y faire de l’autocueillette pour récolter autant de pommes que l’on souhaite et il existe également un restaurant qui propose un repas complet et très copieux pour découvrir les recettes typiques du Canada revisitées sur le thème de la pomme et du sirop d’érable.

Le soir, nous avons une nouvelle fois la chance de dormir dans un logement exceptionnel : un dôme de verre qui fait face au réservoir Baskatong, l’endroit rêvé pour admirer les étoiles.

La journée suivante nous réserve une aventure extraordinaire : du canot-camping au parc régional du Poisson-Blanc. C’est véritablement notre coup de coeur de la Route des explorateurs. Nous dormons sur une des innombrables îles sauvages du parc. Notre voyage se termine au coin du feu autour d’une bière locale.

Ce voyage à l’Ouest du Québec nous a réservé bien des surprises. Ses régions, méconnues des touristes, méritent définitivement qu’on prenne le temps de les connaitre. C’est l’occasion parfaite pour faire un séjour authentique, hors des sentiers battus.

Nous en avons profité pour goûter de nombreuses spécialités locales comme le fromage à grains, les bleuets, le sirop d’érable et les S’mores, mais aussi des spécialités plus inattendues au Québec comme le miel sauvage et les variétés de pommes locales.

Le Québec vous intéresse ?

Ne manquez pas nos articles sur le blog de Clo et Clem :

 

La Route des Explorateurs au Québec : séjour gastronomique avec Clo & Clem
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire