1. Accueil
  2. Mes études à l'étranger
  3. Spécial jeunes au pair
Le blog du voyage by Chapka

Zoom: Partir au pair ! Numéro 1 !

Chaque année, des milliers de jeunes partent en tant que « au pair », s’il y a plus de filles que de garçons qui partent pouponner, ces derniers sont de plus en plus nombreux à tenter l’expérience. Au départ l’Angleterre était la destination préférée des jeunes, apprendre l’anglais sans trop s’éloigner de sa famille était la solution idéale ! Désormais, les au pair, partent certes encore en Angleterre, mais ils s’expatrient dans le monde entier: USA, Canada, Amérique Latine, Australie, Nouvelle Zélande ont le vent en poupe !

Zoom sur les au pair 2012 : Vous trouverez régulièrement sur notre blog  le témoignage de  jeunes filles au pair qui ont voulu partager leur expérience et donner quelques conseils à ceux qui envisagent de tenter l’aventure. Pour ce numéro 1, Audrey, 20 ans, au pair aux USA a accepté de participer et voici sa vision de l’expérience au pair aux Etats Unis.

Pourquoi êtes vous partie ?

Je suis partie car c’était un rêve depuis plus de 5 ans. J’ai toujours été passionnée de voyage, et la vie aux Etats-Unis m’intéressait énormément pour la culture, leur façon de vivre… donc quand j’ai découvert ce programme je savais que c’était pour moi. Je partais aussi pour moi-même, pour pouvoir prendre mon envol,  surmonter une timidité, m’ouvrir au monde et améliorer mon anglais. De plus, je n’étais pas encore déterminée sur mon avenir professionnel.

Comment s’est déroulée l’organisation du départ ?

Le départ s’est très bien déroulé. J’ai reçu ma date de départ un mois avant, j’ai pu réserver les places que je voulais dans l’avion sur internet (vol avec escale bien souvent). J’ai également pris contact avec les filles qui allaient être dans l’avion avec moi, ce qui me rassurait, car j’ai peur de l’avion, et c’était le début de l’aventure, à plusieurs c’est toujours mieux ! Arrivée à JFK, une dame de l’agence nous attendait, on a pris une navette et on est partis au lieu de stage. Le stage était intéressant, mais long, très long, nous n’avions qu’une hâte, partir dans nos familles !

Comment vous êtes vous adaptée sur place ?

Tant que j’ai ma chambre, et mon intimité, je m’intègre très vite. J’ai vidé toutes mes valises le soir de mon arrivée, je me suis fait mon petit cocon et tout allait bien. Ma famille m’as mise à l’aise dès mon arrivée à la gare, avec des fleurs, une pancarte de bienvenue, et un gros câlin ! L’adaptation avec les enfants a été très facile sauf pour la petite, elle était très proche de ses parents, alors quand je la prenais elle faisait de grosses crises. Après un mois c’était fini, elle avait confiance en moi, me faisait des câlins et disait « DI » pour Audrey. Le samedi de mon arrivée, j’étais déjà à Philadelphie avec d’autres au pair, j’étais plus qu’heureuse car l’aventure commençait vraiment !

Comment ça se passe dans votre famille d’accueil ?

Les quatre premiers mois on été parfaits, tout se passait bien avec les enfants, je voyageais, mes hosts étaient toujours aussi gentils et j’avais de très bonnes amies. Puis fin juin, on a appris que la petite de 2.5 ans était malade, une maladie fatale. Depuis ça a été très dur, j’ai beaucoup pleuré, j’ai déprimé, j’étais triste, en colère et stressée. J’ai failli changer de famille car je ne voulais pas rester dans cet état, mais au final, j’aime tellement vivre ici, et ma famille d’accueil est si gentille que je ne pouvais pas les abandonner. C’est toujours très dur car son état a complètement chuté mais j’ai le soutien de ma host family, de leurs amis, de mes proches en France, et de mes amies ici. De plus, mes hosts n’arrêtent pas de me lancer des fleurs, il n’y a rien de mieux pour remonter le moral et me rassurer sur mon boulot.

Le plus difficile pour vous aux USA ?

Je pense que chaque au pair rencontre des difficultés différentes. Ça peut venir de la culture, de la langue, du manque de ses proches, de la nourriture… Personnellement je n’ai jamais eu de coup de mou en dehors de la maladie de la petite. J’aime vivre aux Etats-Unis, j’aime leur culture, les américains que j’ai rencontré m’ont toujours étonnés par leur gentillesse et leur ouverture d’esprit ! La distance avec mes proches en France n’a pas été difficile, ils ne me manquent pas mais je suis tout de même nostalgique de temps en temps. La barrière de la langue peut poser certains problèmes au début, mais il ne faut pas oublier qu’on est aussi là pour apprendre l’anglais !

Arrive ensuite, le plus dur pour moi, les économies. Si on veut voyager, et se faire plaisir ici, c’est très dur. J’ai sacrifié des voyages car je préfère découvrir la culture américaine en allant au basket-ball, au football américain, au cheerleading, au mall, au cinéma… Après tout, je vis ici, je veux VIVRE, j’aurais le temps de voyager plus tard !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes filles qui souhaitent tenter l’expérience ?

N’ayez pas peur de partir, si vous êtes dans LA bonne famille alors vous allez vivre une année extraordinaire. Les débuts seront durs, surtout avec les enfants mais ça passera. Ne craquez pas, ne vous dites pas « je n’y arriverai pas ». Combien de fois je l’ai dit, pour au final, me rendre compte que j’étais restée car j’étais devenue plus forte et plus grande. Il faut de la volonté pour y arriver, il faut de la niaque car les enfants eux, ils ne sont jamais fatigués, c’est pour ça qu’on les aime ! Quand ça ne va pas rappelez vous pourquoi vous avez voulu partir, pensez à tout ce qui vous attend. De magnifiques voyages, de belles rencontres, une expérience qui vous grandira et vous rendra fière de vous. Les Etats-Unis, c’est comme dans les films, il y a les cheerleaders, les bus jaunes, les matchs dans des stades immenses, des stars dans les rues, les malls, les beaux jardiniers, les gens qui sortent en pyjama… Tout ce qui nous fait rêver à travers les séries !

Petit conseil avant de choisir sa famille, ne choisissez jamais votre famille en fonction du lieu, la famille est vraiment le plus important pour passer une bonne année, alors prenez votre temps, posez toutes les questions qui vous trottent dans la tête, ne vous précipitez pas !

L’histoire d’Audrey vous donne envie de partir? Rendez vous sur son blog pour suivre son parcours au quotidien. Suivez également notre blog, nous vous ferons part régulièrement d’autres récits sur le sujet !

Et surtout, Chapka, spécialiste de l’assurance au pair , vous conseille de souscrire à son contrat CAP au Pair.

Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire