1. Accueil
  2. Allo La Planete
  3. Emissions ALP
Le blog du voyage by Chapka

Allo La Planète 126 avec Aurélien, Andrea et Roland

On démarre cette nouvelle semaine d’Allo La Planète avec un débat houleux : que pensez-vous des begpackers, ces touristes occidentaux qui font la manche en Asie du Sud-Est pour financer leur tour du monde ? On prendra aussi des nouvelles du Maroc et on fera connaissance avec un couple qui part faire un voyage vers Tahiti à la voile !

Ci-dessous, la liste des auditeurs du jour :

Ecoutez #ALP sans modération en cliquant sur le lecteur ci-dessous :


A l’antenne d’Allo La Planète

Sarah, Aurélien et Nael partent à Tahiti en voilier

A Etel dans le Morbihan, une drôle d’aventure se prépare. Celle d’Aurélien, Sarah et leur fils Nael, trois mois à peine. La petite famille part pour un long voyage en mer sur un voilier monocoque de douze mètres nommé Maloya. Le chat, pas franchement emballé par la perspective de vivre en plein océan, ne devrait pas être de la partie. Ils prévoient environ deux ans de navigation et d’escales avant de rejoindre Tahiti, d’où Sarah est originaire. Jusqu’à ces douze ans, elle vivait d’ailleurs sur un bateau en plein Océan Pacifique.

Les deux anciens véliplanchistes de haut niveau comptent bien donner des cours de Planche et de SUP dans les différentes destinations visitées et espèrent une vie plus « humaine » au bout du monde. Le but de ce voyage, c’est aussi de prendre du temps pour soi et pour sa famille. On suivra leurs aventures avec intérêt !

Retrouvez leurs aventures sur :  


Andrea nous fait découvrir les trésors de Meknès

Map & Fork se mettent à tableOn retrouve notre ami italien Andrea, déjà passé dans l’émission 61 et 87 d’Allo La Planète. Avec sa compagne Adeline, ils se sont installés à Meknès au Maroc en septembre dernier. Adeline, enseignante en FLE (français langue étrangère) y a trouvé un poste sous contrat local. Cela veut dire que le couple doit s’adapter au niveau de vie marocain.

Pendant ce temps-là, Andrea travaille comme traducteur en freelance. Il a notamment trouvé des missions passionnantes auprès du PAO, un organisme des Nations Unies dédiés à l’alimentation et à l’agriculture. Il accompagne sur le terrain des délégations internationales et traduit les échanges en français et en italien.

Côté tourisme, Andrea a adoré Moulay Idriss Zerhoun, un petit village perché sur une colline et situé à trente minutes au nord de Meknès. On la surnomme « La Mecque des Pauvres ». Le mausolée d’Idris 1er est niché entre les petites ruelles en labyrinthe. Jusque dans les années 70, seuls les musulmans avaient le droit de s’y rendre.

Il a aussi apprécié le site archéologique de Volubilis, une ancienne colonie romaine.

Retrouvez leurs aventures sur :  


Roland donne son opinion sur les begpackers

Tour d'Australie en vanDirection Ko Samet en Thaïlande où on retrouve Roland, un habitué des voyages en sac à dos. Cela fait un an et demi qu’il crapahute en Asie du Sud-Est avec sa compagne Claudine. Nous l’avions eu à l’antenne lors de l’épisode 96 d’ALP.

Il y a deux semaines, une bonne partie des followers d’Allo la Planète découvraient avec effroi l’existence des begpackers, ces touristes occidentaux qui n’hésitent pas à faire la manche en Asie pour financer leurs road-trips. Devant les critiques acerbes et souvent justifiés de ses compatriotes voyageurs, Roland a tenté de dédramatiser la situation. Sans les excuser, il tente de trouver des circonstances atténuantes à certains begpackers.

Il explique son point de vue. Il ne cautionne en aucun cas les voyageurs occidentaux qui demandent de l’argent dans les zones défavorisées et encore moins les « gosses de riches » qui jouent les pauvres en Asie. Cependant, il estime que les voyageurs qui jouent de la musique sont en droit de faire passer le chapeau dans des grosses métropoles type Singapour ou dans les stations balnéaires peuplées de touristes. Lui même joue du ukulélé et ne se serait jamais permis de demander de l’argent dans des bidonvilles.

Pour Roland, jouer de la musique permet avant tout de rassembler et de faire des rencontres. « Les Saltimbanques, ça existe depuis toujours » nous annonce-t-il. À vous de juger !


Si vous êtes en France ou à l’autre bout du monde, passez nous un coup de fil et nous parlerons volontiers de vos voyages, de vos projets et expériences diverses. Pour nous joindre, rien de plus simple. Contactez directement Eric Lange en message privé sur la page Facebook d’Allo La Planète. Et donnez-nous votre ressenti sur les émissions via les réseaux sociaux avec le #ALP !

Allo La Planète 126 avec Aurélien, Andrea et Roland
5 (100%) 7 votes

0 commentaire

laisser un commentaire