1. Accueil
  2. Dossier Spécial USA
  3. Inspiration USA
Le blog voyage by Chapka

Rencontre avec Laetitia, spécialiste des road-trips dans l’Ouest américain

Laetitia, 32 ans, mère de deux enfants, a prévu de voyager seule aux Etats-Unis en avril prochain. Pour elle, c’est bien plus qu’une simple destination, c’est une véritable passion. Elle a déjà parcouru l’Ouest Américain en long, en large et en travers. Or, il y a toujours des choses à découvrir dans ces vastes contrées. Nous l’avons rencontrée.

Tu as fait déjà plusieurs road-trips aux Etats-Unis. Pourquoi es-tu attirée par cette destination ?

Depuis toute petite, je suis attirée par ce pays. Je pense que le fait de regarder des séries TV américaines (Buffy, Charmed, Friends, etc.) depuis toute petite m’a influencée. Tout m’attirait. J’ai toujours eu envie d’y vivre. J’ai d’ailleurs préparé un DEUG LLCE (Langue et Littérature Civilisation Etrangère Spécialité Anglais) dans le but d’y enseigner la littérature française. Mais, quand on est jeune, on change parfois ses choix et j’ai arrêté mes études pour entrer dans la vie active.

J’ai repoussé encore et encore mes envies de voyage aux USA, jusqu’au jour où j’ai enfin franchi le pas. C’était à l’occasion de ma lune de miel. Et là, ce fut la révélation : comme le sentiment d’être arrivée « chez moi » !

Tout nous a plu : la convivialité, la disponibilité et la sympathie de toutes les personnes que nous avons rencontrées. Ensuite, le dépaysement bien sûr : des paysages incroyables qui nous ont littéralement coupés le souffle au premier regard (j’avoue avoir éclaté en sanglots lors de ma rencontre avec le Grand Canyon !). Puis la façon de vivre…un véritable coup de foudre !

Visiter Bryce Canyon dans l'Utah

Le retour a été un déchirement et je n’ai alors plus eu qu’une envie : y repartir le plus vite possible. 9 mois après, j’ai exploré l’Utah et son Mighty Five lors d’un « Rando Road Trip » où j’ai embarqué ma maman. 3 mois après, j’y retournais avec ma fille (alors âgée de 5 ans) et mon mari. Et depuis, j’essaye d’y aller deux fois par an. L’été dernier, nous sommes d’ailleurs partis avec le petit dernier qui avait seulement un an et quatre mois.

Quel est le parc national le plus incroyable que tu as visité ?

Je vais être assez « clichée » mais ils sont tous incroyables ! Ils sont tellement différents et il y a tant à découvrir. Je suis allée plusieurs fois dans certains parcs afin de les explorer au maximum. 6 fois à Zion, 4 fois au Grand Canyon et au Capitol Reef, 3 fois au Bryce Canyon, etc. J’y fait de longues randonnées, hors des sentiers battus, tout en prenant le temps de m’en imprégner.

Si je devais faire un top 3, je dirais :

  1. Zion National Park
  2. Capitol Reef National Park
  3. Canyonlands National Park

J’ai également été très impressionnée par le Black Canyon of the Gunnison National Park dans le Colorado. Il est vraiment différent, très brut.

Au final, l’Etat le plus incroyable que j’ai visité, c’est le sud de l’Utah. J’y ai déjà consacré un road-trip entier. Le Vermilion Cliffs National Monument et la région de Paria Canyon sont une source de richesses naturelles incroyables.

Visiter les parcs de l'ouest americain

Black Canyon, Gunisson National Park

Peux-tu nous raconter des expériences insolites ?

Lors de notre premier voyage, mon mari m’a redemandée en mariage au milieu du Fremont Street Experience à Las Vegas. Nous avons donc sauté le pas à nouveau dans la « Little White Wedding Chapel » le lendemain. Je me fais également tatouer à chaque passage à Las Vegas depuis cette nuit-là!

L’an dernier, j’ai réalisé un de mes rêves en randonnant jusqu’au Subway à Zion National Park. Un système de loterie est mis en place pour y accéder. Cet endroit me tenait à cœur. L’aller-retour nous a pris plus de 7h car le niveau d’eau dans la North Creek était très élevée à cause de la fonte des neiges. Nous avons failli ne pas réussir à accéder au Subway, le courant étant tellement fort dans la dernière cascade à franchir que nous ne faisions que glisser. Mais impossible pour moi d’échouer à 300m du but : trempée mais téméraire, j’ai alors pu avoir en face de moi l’entrée. Grosse émotion.

Je me souviens aussi de deux soirées inoubliables. La première dans un ranch autour d’un énorme feu de camp à griller des marshmallows avec une sympathique famille américaine. Puis, une soirée dans un B&B à Kanab. Autour de la table se trouvaient un Suisse, deux Hollandais, deux Coréens, ma maman et moi. Nous avons discuté jusqu’à tard dans la nuit, et ce malgré la barrière de la langue. Un moment de partage unique.

photo devant The Subway dans Zion National Park

The Subway

Tu prépares un nouveau road-trip en avril 2017. Que comptes-tu découvrir ?

Je repars dans mon coin de prédilection, le sud de l’Utah. J’ai obtenu deux permis sur le net pour Coyotte Buttes South (Vermillon Cliffs). Je vais l’explorer sur deux jours. En solo à Paw Hole et avec des guides pour observer Cottonwood Cove et White Pocket.

Cette année, je vais réaliser un autre rêve : découvrir The Wave. C’est un endroit accessible seulement sur permis. Seulement vingt personnes peuvent y accéder par jour. Dix permis sont tirés au sort via une loterie sur le net quatre mois avant la date souhaitée. Les dix autres sont tirés au sort au Visitor Center de Kanab, la veille du jour souhaitée. J’ai déjà échoué plus de 13 fois. Cette année, j’ai encore fait chou blanc sur le net mais j’ai été contacté par Eric, un Canadien, qui souhaite que je l’accompagne. Je crois que c’est le message le plus insolite et le plus surprenant que j’ai lu de toute ma vie. Imaginez ma surprise et ma joie ! Le 16 avril, je poserai donc enfin les yeux et les pieds sur cet endroit splendide !

As-tu de l’appréhension de voyager seule aux Etats-Unis ?

J’en avais beaucoup il y a quelques mois. Au fur et à mesure de la préparation du road-trip, j’ai hâte de m’y confronter. Mon gros défi sera The West Rim Trail, qui traverse Zion du nord au sud sur 27 km (soit 8h de marche). Un tête à tête avec soi-même et la nature, rien de tel pour se ressourcer.

Bien sûr, j’ai toujours l’appréhension de me perdre. C’est déjà arrivé d’ailleurs l’année dernière. Cette année, je me suis encore plus préparée que d’ordinaire et cela fait plus de six mois que j’engrange des informations pour mon road book. J’ai même préparé mes randonnées en les faisant de A à Z en vue du ciel sur Google Earth ! C’est simple, je vis Ouest USA au quotidien en attendant ce voyage.

Par ailleurs, je vais faire beaucoup de couchsurfing et de nuits dans des B&B. J’ai déjà fait connaissance via les réseaux sociaux avec les personnes qui vont m’héberger et j’ai hâte de les rencontrer. Je ne serai donc que la moitié du temps seule. Partager la vie quotidienne des locaux est primordiale pendant mes voyages.

photo devant la Delicate Arch dans Arches National Park

Delicate Arch, Utah

D’ailleurs, n’est-ce pas plus difficile de voyager avec des enfants en bas âge ?

Ce n’est pas plus difficile, mais ce n’est pas du tout la même organisation, ni le même rythme. Il faut savoir s’adapter au fur et à mesure du voyage (prendre son temps, diminuer les temps de trajet en voiture). Mais quel bonheur au final d’être dans les lieux qui nous passionnent avec les gens qu’on aime. Être en pleine nature, voir les animaux dans leur environnement naturel, se baigner au grand air. Pour rien au monde, je n’échangerai nos road trip contre une location dans le Sud.

Nous repartons cet été mais sur la côte Est. Au programme, 8 états dont New York et l’exploration de la Nouvelle Angleterre avec son Acadia National Park.

Plutôt Los Angeles ou San Francisco ?

San Francisco of course. Il y règne une ambiance singulière. C’est calme, propre, l’architecture est incroyable et les gens qui y vivent sont vraiment très inspirants. La circulation n’a rien à voir avec L.A. Les vues sur le Golden Gate du côté de Marin Headlands sont majestueuses.

Visiter San Francisco et le Golden Gate

Golden Gate

Culinairement parlant, que faut-il absolument manger aux USA ?

Personnellement, je fais une cure de cheesecakes et de cookies quand je suis là-bas ! Mais dans les restaurants, je dirais qu’il ne faut pas se limiter aux pizzas, hamburgers et essayer des plats dont on n’a pas l’habitude. Pourquoi ne pas demander une spécialité locale ? Je me souviens ainsi avoir mangé un steak de chou-fleur à tomber !! Et pourtant, le nom ne donnait pas forcément envie !

Retrouvez les aventures de Laetitia sur son blog Complètement à l’Ouest. Et également sur Facebook.

Miles & Love sur les routes du folk US

Rencontre avec Laetitia, spécialiste des road-trips dans l’Ouest américain
5 (100%) 1 vote

4 commentaires

Angélique Jamin
Angélique Jamin

30 mars 2017

Ca donne des envies d'évasion!!!

Répondre
Laetitia

3 avril 2017

C'est super si je t'ai donné envie de voyager :)
N'hésite pas à suivre le Road Trip sur Complèment à l'Ouest ;) Départ jeudi !

michèle
michèle

3 avril 2017

superbe article et je suis tout à fait d'accord avec toi ..c'est un pays magnifique et les gens y sont très accueillants ...simples .. et charmants.... je te souhaite un super road trip ...enjoy

Répondre
DEFAUX Geneviève
DEFAUX Geneviève

3 avril 2017

Je vous souhaite un très bon voyage. Vos photos me font rêver ! Nous sommes allés 2 fois dans l'ouest américain avec mon mari et y retournons en septembre. Quand on y a goûté, on a une seule envie c'est d'y retourner. J'imagine votre joie. Have a good trip !

Répondre

laisser un commentaire