1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Conseils Vacances
Le blog voyage by Chapka

Victime de Surbooking : Le droit des passagers.

Le surbooking ou surréservation en français, est une pratique qui touche quelques 250.000 passagers par an. Le principe est de vendre plus de place que n’en contient l’avion. Le surbooking est toujours de mise sur de nombreuses compagnies aériennes mais outre le fait d’être extrêmement désagréable pour les passagers concernés, une loi promulguée en 2005 vous assure une compensation. Décryptage.

Le plus simple pour parler du surbooking c’est encore d’en avoir fait les frais.

J’ai testé pour vous le surbooking sur une compagnie nationale portugaise dont je tairais le nom.

J avais pris quelques mois avant mon billet d’avion pour cette escapade et avais pu faire mon check in en ligne sans problème pour le vol aller. Et donc me faire attribuer une place sans aucun souci. Pour le retour, les réservations en ligne étant ouverte 48h à l’avance et ne disposant pas des outils nécessaires à la confirmation sur internet, je me suis donc rendue à l’aéroport comme tout un chacun munis de ma réservation de billet « économique ».  C’est lors du check in de votre vol que l’on vous annonce que vous êtes en stand by comme une dizaine d’autres personnes et que vous n’aure une place que si d’autres passagers ayant payé beaucoup plus cher leur billet loupent leur avion.

C’est donc fébrile et imaginant toute sorte de scénario que vous attendez que l’hôtesse lors de l’embarquement vous dise si oui ou non il reste des places.

Et la plupart du temps le résultat est négatif.

Il faut savoir que sur tous les vols programmés sur les deux jours suivants (et grâce à des informations de source sures que j ai pu soutiré à la compagnie) il y avait à chaque fois de 3 à 10 personnes d’ores et déjà en «surbooking.

Vient par la suite l’organisation de votre attente. Et c’est là où vous vous rendez compte que le système est bien rôdé et que cela doit donc être rentable pour la compagnie.

On vous propose dès votre arrivée au comptoir des transferts, une place sur un vol le lendemain – vol sur lequel vous prendrez la place d’un/d’une autre surbooké(e) –et ainsi de suite – le transfert vers votre hôtel, votre diner, votre petit déjeuner et une carte bancaire prépayée incluant un montant calculé grâce à cette fameuse loi de 2005.

En 10 minutes tout est prêt et c’est difficilement négociable.

De plus, vous vous rendrez rapidement compte qu’à l’hôtel vous serez loin d’être seul et que quasiment tous les clients sont dans votre situation.

Surbooking, quels sont vos droits ?

Pourquoi cette pratique ? (opérée par de nombreuses grandes compagnies même les plus sérieuses en apparence ? Car 20% en moyenne des usagers ne prennent pas le vol qu’ils ont réservé.

En Europe, tous les passagers voyageant sur un vol régulier, charter ou sur des vol compris dans un voyage combiné.

Lorsque l’on vous refuse l’embarquement pour cette cause, la compagnie aérienne est dans l’obligation de vous proposer de voyager sur un autre vol dans un bref délai ou de vous rembourser votre billet en totalité sans pénalité.

La compagnie doit également vous verser une indemnité compensatoire obligatoire comprise entre 125 et 600 € (250 € pour les vols de moins de 1500 km, 600 € pour les vols de plus de 3500 km).

Bien entendu la compagnie aérienne doit prendre en charge tous vos frais annexes, les transferts, les nuits d’hôtel, la restauration…

Lisez vos droits en détail sur : Passagers aériens : vos droits. 

Bon vol !

N’oubliez pas lors de votre voyage de vous prémunir contre les désagréments grâce à l’assurance multirisques voyage Cap Assistance 24/24 et en cas d’annulation grâce à l’option annulation disponible en option sur le contrat. L’assurance idéale pour toute la famille.

Victime de Surbooking : Le droit des passagers.
Notez cet article

1 commentaire

Veillard
Veillard

30 mai 2012

L'expert français partenaire de la Commission européenne www.transindemnite.com propose de venir en aide aux passagers, et intervient en cas d'annulation de vol, de surbooking, de retard excessif ou encore de perte de bagages.

Répondre

laisser un commentaire