1. Accueil
  2. Mon Volontariat
  3. Inspiration volontariat
Le blog du voyage by Chapka

Pour TWAM, Nomad Bird intervient dans les écoles en Colombie

Par Nomad Bird, ambassadrice de l‘association Twam.

Alors que je m’apprête à voyager durant 43 heures pour rejoindre le Guatemala depuis les Philippines. Martin et Yoann, deux français installés en Colombie, m’ont contacté via ma page Facebook.

Depuis un mois, ils vivent à Apartado, une petite ville située au nord du pays. Martin et Yoann œuvrent pour le bien-être des travailleurs Colombiens, malheureusement trop souvent exploités. Ils ont été touchés par les actions entreprises par l’association TWAM et ont suivi avec attention mes interventions au sein des écoles en Asie.

Leur mail me fait sauter de joie ! Ils me proposent tout bonnement de m’héberger quelques jours et et de m’aider à contacter de nouvelles écoles dans leur ville afin d’étendre encore plus le réseau des TWAMHOST (les lieux d’audiences à travers le monde). Décidément, j’ai toujours plus de chance !

Une rapide recherche sur Google Map et j’apprend qu’Apartado se situe à seize heures de bus de la ville étape où je voulais me poser en Colombie. Peu importe…

Twam, c’est quoi ? Il s’agit d’une association qui promeut les échanges culturelles entre les peuples. Ainsi, les Twamers comme Nomad Bird interviennent bénévolement dans des écoles, hôpitaux et autres centre d’accueils dans le monde entier (les Twamhost). Ils partagent un savoir-faire, des connaissances, etc.

association TWAM

Un accueil chaleureux à Apartado

Dès que j’arrive chez eux, je suis reçue comme une véritable amie et, détail qui compte, ils m’ont même préparé des crêpes !

Dès le lendemain, nous nous mettons en route pour rencontrer les responsables de deux écoles d’anglais implantées dans Apartado. Heureusement que Yoann m’accompagne car je me serai perdue vingt fois et je n’aurais jamais pu trouver ces établissements. De plus, mon niveau d’espagnol est très limité. Grâce à sa gentillesse et à sa spontanéité, les barrières culturelles et linguistiques tombent rapidement.

Bingo ! Les responsables des deux écoles que nous avons visitées se montrent très enthousiastes et nous proposent de rencontrer leurs élèves dès le lendemain !

De riches moments de partage

Le jour suivant, en début d’après-midi, nous nous rendons à la High Class Learning. Le directeur nous accueille avec un large sourire et les étudiants qui nous attendent semblent aussi curieux que studieux. Leurs questions sont très pertinentes et ils s’intéressent particulièrement à l’économie et à l’industrie française. Cela nous fait du bien d’échanger sur des sujets aussi précis et de sentir que la soif de partage touche tous les sujets.

A peine sortis de la High Class Learning, le sourire aux lèvres, nous nous rendons immédiatement auprès du second établissement : la Colombo Americano English School. Ici les élèves sont un peu plus jeunes et l’ambiance est différente… Elle est survoltée !

La classe est pleine à craquer et dès que nous nous présentons comme étant français, c’est l’euphorie ! A chaque diapositive de la présentation que nous avons préparée, ça rit aux éclats, applaudit et commente… La directrice nous a demandé d’intervenir auprès de jeunes issus des milieux défavorisés qui n’ont, pour la plupart, jamais rencontré d’étrangers. Leur spontanéité et leur soif d’échanger nous fait exploser le cœur.

Notre intervention dure d’ailleurs bien plus longtemps que prévu et se termine avec beaucoup d’émotion (et de selfies).

Je tiens à remercier tout particulièrement Martin et Yoann pour m’avoir contactée et accompagnée ! Sans eux cela n’aurait pas été possible. Soyons honnêtes, ils ont fait le plus gros du « boulot ».

Cela dit, l’histoire entre TWAM et Apartado n’est pas terminée et de nouvelles surprises m’attendent les jours suivants…

Nomad Bird partagera prochainement d’autres récits de ses aventures pour l’association TWAM. En attendant, n’hésitez pas à la suivre sur son site internet et sa page Facebook.

Nomad Bird prend racine aux Philippines

Pour TWAM, Nomad Bird intervient dans les écoles en Colombie
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire