1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Le tour du monde d’Anaïs, digital lover et passionnée par l’Education

Aujourd’hui, nous rencontrons Anaïs du blog What if Spirit. Ses deux maîtres-mots : international et entrepreneuriat. A l’âge de 17 ans, elle est partie vivre une année en Argentine dans le cadre d’un programme international d’échange scolaire. Ce fut la première étape d’une longue liste de voyages avec notamment un séjour d’un an en Australie pour réaliser des stages et un diplôme d’une université anglaise.

Côté entrepreneuriat, elle a créé une première start-up qui aidait les étudiants à trouver un stage à l’étranger. Elle est désormais freelance en innovation. Concrètement, elle aide des grandes entreprises dans leur transformation digitale.

Pourquoi as-tu décidé de partir en tour du monde ?

Je suis partie faire le tour du monde avec l’idée d’enquêter sur le futur de l’Education. Je me posais des questions et je voulais aller à la rencontre de ceux qui apportent des réponses concrètes, à travers le monde. Aujourd’hui, je rencontre les auteurs de livres qui m’inspirent, des entrepreneurs hors pairs qui apportent des solutions concrètes et à fort impact, des professeurs passionnés. Je ressors tellement pleine d’énergie de chacune de ces rencontres !

Comment voyages-tu en règle générale ?

J’ai défini un itinéraire afin d’obtenir un billet tour du monde moins cher en passant par une agence spécialisée (Travel Nation).

Je n’ai pas de règle générale de voyage car chaque pays est différent. Je loge chez l’habitant la plupart du temps, je cuisine assez souvent pour économiser, je demande les conseils des locaux plutôt que lire Trip Advisor…

Mes conseils pour la préparation du voyage : prévoyez ce que vous pouvez (vaccins, assurance, titres de transport, etc.), adaptez-vous et rigolez lors des imprévus.

Quelles sont les régions que tu as adoré en Norvège et au Danemark ?

J’ai adoré la Norvège! Amoureuse des sports outdoor, de trekking, et de nature, ce pays m’a fasciné, notamment la région des Fjords ! Je crois également que j’y ai été à la saison idéale : fin août ou début septembre. Il fait encore beau et il n’y a pas trop de monde. Au Danemark, la ville de Aarhus et ses alentours sont à découvrir.  

Tu as découvert l’Estonie, une destination peu fréquentée par les Français. Que peux-tu nous dire sur ce pays ?

L’Estonie est un pays à la pointe du digital et la terre des entrepreneurs, c’est pour cela que j’y ai été ! Et c’est magnifique. On surnomme souvent l’Estonie « le royaume du digital ». Et pour cause, l’Estonie a digitalisé de nombreux services : de la création d’entreprise au vote, en passant par le paiement des impôts, sans oublier la possibilité de récupérer des médicaments, tout est dématérialisé. On peut même être un e-résident ! Leur carte d’identité électronique est très puissante ! Elle permet de réaliser toutes les démarches citées précédemment…L’Estonie est le pays de Skype, Transferwise, Taxify et Playtech.

As-tu aimé ton séjour en Inde ?

J’ai adoré l’Inde : j’y ai été dans des conditions très privilégiées. Une très bonne amie d’université m’a rejoint et nous étions accompagnées par un guide local pendant les premiers quinze jours. Nous avons découvert New Delhi, Varanasi, Agra, Jodphur et Jaidpur. Toute la journée, le guide nous expliquait les différentes religions présentes en Inde, les coutumes, les croyances, les traditions, les différences culturelles, les endroits cachés… Nous avons ainsi pu visiter des villages locaux éloignés des villes plus touristiques. Avoir des clés de lecture pour comprendre l’Inde est nécessaire je crois. J’ai développé là-bas, deux nouvelles règles de voyage : “why not”? Et “it is what it is”.

why not : c’est l’idée d’accepter ce qui nous entoure sans trop réfléchir au pourquoi…des vaches qui traversent la rue au milieu des voitures, des tuks-tuks, des piétons, des bus…”pourquoi pas”. Vous voyez l’idée ?

Arrivées sur Mumbai, nous avons été reçues par deux familles d’amis d’université…en plein Diwali (le festival des lumières). C’est une fête très populaire en Inde. Nous avons été réellement intégrées aux familles : costumes locaux, aide à la préparation des repas, explication des différents rites, etc.

Je suis contente que mon amie m’ait rejoint -j’avais décidé de partir seule à la base- afin de pouvoir échanger sur ce qui nous interpellait ou choquait parfois, nos incompréhensions, nos peurs, etc. Je conseillerais à ceux qui vont en Inde pour la première fois de rester assez de temps (au moins un mois) pour avoir le temps de s’acclimater, et aussi de s’intéresser à la culture afin de pouvoir mieux la comprendre.

Anaïs rencontre des élèves dans une école indienne.

Où as-tu fêté Noël et le Nouvel an ?

J’ai fêté Noël à Bangkok le Nouvel an à Tokyo. C’est bizarre de passer les fêtes loin de sa famille, dans un pays où l’on ne connait encore personne. Mon nouvel an au Japon a été étrange. Je suis arrivée dans le pays seulement la veille. J’ai été à Shibuya, un quartier animé de Tokyo, mais comme je ne connaissais personne, je n’ai pas vraiment fait la fête.

Quelle sera ta prochaine destination ?

Je suis à présent en Nouvelle Zélande. Ensuite, direction le Chili.

TOURDUMONDE_WHAT_IF_SPIRIT_1
TOURDUMONDE_WHAT_IF_SPIRIT_2
Le tour du monde d’Anaïs, digital lover et passionnée par l’Education
5 (100%) 1 vote

0 commentaire

laisser un commentaire