1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog du voyage by Chapka

L’incroyable voyage d’Adeline en Afrique de l’Est

Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre une voyageuse qui part voyager en Afrique de l’Est. C’est vrai que le continent africain est un peu délaissé par les voyageurs car ce n’est pas forcément facile d’y voyager et il existe certains risques. Adeline, une jeune française passionnée d’animaux, a décidé de se lancer et de partir 6 mois à la découverte de l’Afrique de l’Est.

Retour sur un voyage peu ordinaire et une expérience passionnante.


Adeline en quelques mots 


Je m’appelle Adeline, j’ai 25 ans, je viens de Lyon mais je suis originaire de La Rochelle ! Je suis des études de soins animaliers dans le but de travailler dans les zoos. Cela m’a amené à y travailler en tant que stagiaire et j’ai aussi eu l’occasion de partir aux Etats-Unis et au Portugal pour faire de l’écovolontariat auprès de loups et de grands félins.

Mon expérience dans les zoos français m’a donné envie de partir découvrir l’Afrique. Je suis très sensible à la sauvegarde des espèces. Les gens qui viennent dans les parcs sont plutôt là pour le côté ludique et ne se préoccupent pas vraiment du fait que beaucoup d’animaux sont menacés dans le monde. Ils le savent mais malheureusement, très peu se sentent concernés.

Et la question que je me pose souvent : « Qu’est-ce qu’on fait vraiment pour changer les choses ? » J’ai donc décidé de m’en rendre compte par moi-même et de partir en Afrique pour voir ce qui est fait sur place. Et puis, pour sensibiliser un max de personne, j’ai ouvert mon blog « Terra Incognita » pour permettre aux gens de s’informer autant que moi sur la situation des animaux dans les différents pays que je traverse.


L’itinéraire de son voyage en Afrique de l’Est


 

Itinéraire d'adeline en afrique de l'Est

Le Rwanda

Je suis partie de Kigali au Rwanda au mois de septembre, c’est un petit pays assez mal connu du grand public mais qui a beaucoup à offrir en termes de paysages. C’est aussi là qu’on trouve une partie des derniers Gorilles des Montagnes !

J’ai commencé par ce pays pour tordre le cou aux idées reçues sur le Rwanda, ce n’est plus ce que c’était il y a 20 ans ! J’ai eu aussi l’occasion d’être la représentante d’une association française Gorilla qui œuvre pour la protection des Gorilles des Montagnes dans le pays, ça m’a mis direct dans le bain !

L’Ouganda

Après avoir visité un peu le pays en passant par l’Akagera à l’est et les abords du lac Kivu à l’ouest, je suis partie en Ouganda où j’ai pu rencontrer la directrice de l’association Chimpanzee Trust près d’Entebbe.

Mon voyage dans le pays a aussi été rythmé par beaucoup ( beaucoup ! ) de bus qui m’ont mené au Queen Elizabeth Park, aux Montagnes du Rwenzori, au lac Bunyoni… Des endroits à découvrir dans ce beau pays !

Le Kenya

J’ai ensuite franchi la frontière pour découvrir le Kenya, ici c’est un peu plus compliqué de visiter le pays, on a beaucoup de restrictions du fait des dangers aux frontières. Je suis donc restée dans la partie sud/sud-ouest du pays. Je suis aussi allée à Nairobi où j’ai découvert une grosse partie des initiatives de conservation des espèces de mon voyage dans le pays !

La Tanzanie

Je suis ensuite passée en Tanzanie et j’ai fait l’incontournable Serengeti qui me faisait rêver depuis toujours ! J’ai aussi passé pas mal de temps sur la côte, à Kilwa Kisiwani, à Dar Es Salaam et à Zanzibar ! Pour des questions de sécurité, j’ai préféré m’envoler pour l’Afrique du Sud plutôt que de passer par voie terrestre.

Mozambique / Afrique du Sud

Après un peu de temps à Johannesburg,  je suis partie à Cape Town et j’ai remonté progressivement la côte jusqu’au Transkei qui est une région juste magnifique ! Mon voyage en Afrique du Sud a été entrecoupé de 2 semaines au Mozambique entre Maputo et Praia de Tofo qui est un petit paradis.

Cap de bonne Espérance

Et aujourd’hui je me prépare à partir pour Madagascar !


Les précautions à prendre lorsque l’on voyage en Afrique


Le paludisme

Le fléau n°1 en Afrique, c’est le paludisme ex aequo avec le SIDA. Si pour ce dernier, on intègre bien les précautions à prendre. Par contre, pour le paludisme, elles restent assez controversées. Beaucoup vous disent de ne pas prendre les anti-paludiques si vous y restez longtemps, ça reste un médicament. S’il est pris trop longtemps, ça peut avoir des conséquences sur l’organisme.

De mon côté j’ai fait le choix de le prendre, je fais confiance au corps humain pour éliminer les résidus potentiellement néfastes du produit. Je préfère me dire, que pendant quelques temps, je prendrais cette petite pilule (celle que je prends n’a pas d’effets secondaires ! ) plutôt que de me traîner toute ma vie une maladie qui peut être très handicapante voire mortelle.

L’hygiène

Question hygiène, on ne va pas se mentir, l’Afrique n’a parfois pas des standards européens en matière d’hygiène.

  • L’eau du robinet dans beaucoup d’endroits n’est pas buvable. Au final, le seul pays où j’ai pu boire l’eau du robinet a été l’Afrique du Sud. À noter que je l’ai quand même bu au Rwanda, avec des conséquences évidentes, mais que je n’en suis pas morte.

Concernant la nourriture, je suis végétarienne donc je n’ai jamais eu de problème concernant mes repas, tant que les légumes sont cuisinés, tout va bien.

  • Pour les fruits : lavez-les avec votre eau ou enlevez la peau, c’est la recommandation de base, après, encore une fois, je ne l’ai pas toujours fait et je n’en suis pas morte !
  • Pour la viande : Si vous voulez vous risquer à en manger, allez-y mais après avoir vu des morceaux de viande pendre sur des crochets dans des petites baraques de rues au soleil, vous reviendrez assez vite sur votre décision !

La sécurité

Au niveau de la sécurité, je ne me suis sentie mal à l’aise qu’au Kenya ! Et pour des raisons évidentes de background sécurité un peu moyen dans le pays, parce qu’au final, à aucun moment je n’ai été agressée !

La sécurité en Afrique répond à une règle très simple c’est celle du bon sens.

Si vous êtes blanc, vous êtes une cible de choix parce que votre couleur de peau est vite associée à la richesse. Évitez donc de donner raison aux personnes malveillantes en étalant à longueur de temps tous les gadgets high tech ramenés de la maison.


Le meilleur souvenir d’Adeline


C’est très dur de choisir ! Quand je regarde en arrière, j’ai eu tellement de moments fantastiques que j’aurais du mal à me prononcer sur un classement !

Si je dois cibler un moment en particulier, je pense que je choisirais mon passage au Serengeti. J’y étais pendant la migration des gnous, j’ai eu la chance de voir des dizaines de milliers de gnous s’étaler à perte de vue sur les plaines du Serengeti !

C’est le genre de spectacle qui vous transcende totalement, c’est unique, c’est vraiment puissant !

Sinon tous les moments où j’ai pu m’arrêter et contempler les magnifiques paysages qu’offrent l’Afrique comme il y a quelques jours à Mdumbi en Afrique du Sud où j’ai pu apercevoir des dauphins alors que j’étais juste perchée sur une colline à regarder l’horizon. Ce genre de moment me met toujours les larmes aux yeux !


Le pays coup de cœur


L’Afrique du Sud reste un énorme coup de cœur !

Le pays a tellement de facettes différentes avec l’Afrique plutôt « blanche » du Sud très historique et celle du Nord-Est avec le Transkei où vivent les Xhosas, ce peuple à la langue si particulière qui est faite de cliques ! Cette région du pays est pour moi un véritable bijou, on retrouve la « vraie » Afrique qu’on avait un peu oublié en traînant un peu trop dans le sud du pays.

En revanche, si vous voulez voyager et faire des activités que j’appellerais « respectueuses » de la condition animale, l’Afrique du Sud n’est pas la meilleure destination ! A choisir, je conseillerais l’Ouganda qui est pleine d’initiatives ou le Kenya qui est l’un des rares pays d’Afrique a vraiment se battre pour sa faune et ce, depuis des décennies.

 

Merci beaucoup à Adeline, d’avoir bien voulu nous parler de son incroyable voyage en Afrique de l’Est et de nous faire découvrir cette partie du monde trop peu connue qui regorge de merveilles et d’une culture hors du commun.

Si son aventure vous intéresse, rendez-vous sur :

 

L’incroyable voyage d’Adeline en Afrique de l’Est
Notez cet article

1 commentaire

Poups
Poups

6 avril 2016

Excellent article d'une incroyable voyageuse pleine de convictions et respectueuse de la condition animale.

Bravo !

Répondre

laisser un commentaire