1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

En route pour un tour du monde de l’innovation et des startups

Voilà un tour du monde original et ambitieux ! Alice et Amandine, deux étudiantes de 22 ans, passionnées par les innovations et les nouvelles technologies ont décidé de prendre une année sabbatique pour partir faire le tour du monde ! Mais pas n’importe lequel !

Leur objectif : rencontrer des jeunes entrepreneurs et découvrir les startups et les innovations qui feront le monde de demain.

A mi-parcours, elles ont bien voulu nous parler de leur projet et faire le point sur les innovations et idées inédites qui les ont marquées depuis leur départ !


Le projet Innovation World Trip


Alice et Amandine à bagan en birmanie

L’idée de départ

Le projet est né lors d’un voyage en 2012, en Europe de l’Est. Nous nous sommes rendues compte que le voyage, les rencontres, les échanges, l’innovation et les nouveautés nous animent. A partir de là, on s’est demandée : pourquoi ne pas combiner les deux dans un voyage au long cours ?

Dans ce monde ultra-connecté, nous voulons savoir si c’était aussi le cas dans les pays encore parfois dits « émergents ». Et pourquoi ne pas s’inspirer des idées qui révolutionnent déjà le quotidien de certaines personnes à l’autre bout du monde ? S’il est possible d’utiliser une encre d’impression faite à partir d’éléments totalement naturels et donc 100% recyclables en Indonésie, pourquoi ne ferions-nous pas de même chez nous ?

Nous avons construit notre projet « un tour du monde des innovations », Alice a créé notre site internet Innovation World Trip et nous sommes allées à la recherche de sponsors. Notre projet a plu et aujourd’hui, nous parcourons des kilomètres dans chaque pays, rencontrons des personnes et découvrons des idées différentes parfois encore inédites pour nous !

Le voyage

Nous sommes parties fin septembre 2015 et reviendront en août 2016. Nous avons traversé l’Asie du Sud-Est et sommes actuellement en Amérique du Sud. Dans chaque pays, nous partons à la découverte des startups les plus créatives et innovantes. 

Nous réalisons également une cartographie/analyse de l’écosystème de startups/de l’innovation dans chaque pays. Pour cela, nous allons à la rencontre de tous les acteurs de l’écosystème: incubateurs, accélérateurs de startups, experts, startups, journalistes, investisseurs… Nous partageons ensuite nos découvertes sur notre site et les réseaux sociaux. L’idée de ce projet est finalement de montrer ce qu’il se passe dans les pays d’Asie du Sud Est et d’Amérique du Sud dans les domaines de la tech et du digital ainsi que de montrer le niveau de développement des différents pays.

Le fait de traverser tant de pays différents est particulièrement intéressant car nos découvertes font en quelques sortes résonance, on peut comparer les comportements, voir comment les pays s’influencent entre eux ou comment des comportements asiatiques peuvent se retrouver en Europe dans quelques années ou inversement.

L’objectif pour le retour

Partager notre expérience !

Ces jeunes de l’autre bout du monde nous inspirent et nous voulons qu’ils inspirent également tous ceux qui nous suivent. Malgré nos différences culturelles, nous défendons des intérêts communs. Et c’est en travaillant ensemble sur notre avenir, sur la construction du monde de demain, que nous parviendrons à vivre en harmonie. Bien sûr, notre projet n’est qu’une infime goutte d’eau dans ce patchwork complexe mondial où les besoins, les problématiques et les enjeux sont multiples, mais il faut bien commencer quelque part.

Et si nous pouvons aujourd’hui apporter notre petite pierre à l’édifice, nous remporterons notre défi. Nous avons choisi l’angle de l’innovation à travers le voyage, en mettant en lumière certaines initiatives venant de pays lointains dont on entend finalement peu parler.

Au retour, nous ferons des interventions dans les écoles, dans mon université, à la radio, mais aussi dans la presse écrite, dans le but de partager ce que nous aurons appris, de susciter le débat, d’éveiller les consciences sur ce que nous pouvons réellement faire, même à notre « petit » niveau, et peu importe notre « background ».


Bilan de mi-parcours en Asie


Alice et Amandine à Yangon en Birmanie

Cela fait maintenant près de 8 mois que nous sommes sur les routes, après une longue boucle en Asie du Sud-Est : Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Myanmar, Cambodge, Vietnam et les Philippines. Nous sommes au Brésil depuis le mois de mars. 

Nous ne pensions pas rencontrer autant de jeunes de notre tranche d’âge aussi motivés pour construire le monde de demain ! Chaque pays a ses particularités et ses propres objectifs de développement bien sûr, et c’est ce qui est passionnant. Mais surtout, ces jeunes sont tellement inspirants !

L’Asie du Sud-Est est un continent à la fois très riche et contrasté. Dans le secteur de l’innovation, certains pays sont plus dynamiques et créatifs que d’autres. Evidemment, le niveau de développement du pays est un facteur déterminant.

Là où Bangkok est un marché qui est déjà presque saturé, il reste encore tout à faire à Phnom Penh.

Par conséquent, les préoccupations ne sont pas les mêmes selon les pays. L’esprit d’entreprendre en innovant sera plus fort en Indonésie et Malaisie qu’il ne le sera au Cambodge ou au Vietnam. Mais on a parfois de très bonnes surprises !

La scène des startups occupe une place très importante sur cette partie du continent asiatique, une place encore sous-estimée aujourd’hui, et nous sommes heureuses de pouvoir le mettre en lumière à travers notre voyage. Nous avons, par exemple, été plongées au cœur de la cité de Cyberjaya, la « Silicon Valley malaisienne », où l’incubateur de startups Magic (inauguré par M. Barack Obama quand même) prend des airs de Google. Maintenant, nous avons hâte de découvrir la suite en Amérique du Sud !


La recherche des projets et des startups


Amandine et Alice devant les temples de Bagan

C’est plus ou moins facile. Heureusement, nous avions des contacts avant notre départ. L’idée étant d’observer le travail de ces jeunes entrepreneurs, startups, directement sur le terrain. Certaines rencontres étaient donc déjà programmées.

Pour les autres, ce sont les incubateurs locaux et les personnes influentes qui nous guident vers leurs startups du moment. Concrètement, on prend contact avec l’entrepreneur ou le représentant de l’incubateur par mail, on parle de notre projet, et on convient d’un rendez-vous s’il est emballé pour y participer en présentant son travail ; ce qui arrive quasiment tout le temps !

Bien que les idées les plus novatrices soient le plus souvent portées sur la tech et le digital, elles peuvent également toucher d’autres domaines comme l’environnement ou le social. En plus de tous ces jeunes entrepreneurs, nous rencontrons des incubateurs de startups, des coworking spaces, des agences de consulting ou des agences médias afin d’en apprendre toujours un peu plus sur l’écosystème de l’innovation dans chaque pays.


Le projet Malaisien « Watch Over Me »


 

A Kuala Lumpur, nous avons rencontré Chin Xin-Ci, la fondatrice de Watch Over Me (« Veille sur moi »). Cette jeune femme a conçu cette application à la suite d’une mésaventure personnelle, en sachant pertinemment qu’elle répondrait à la demande de nombreuses autres femmes.

Watch Over Me est une application de sécurité personnelle qui permet d’alerter ses proches sur sa localisation en temps réel. En la mettant en marche, vos proches vous suivent via leurs smartphones tout au long de votre trajet jusqu’à ce vous arriviez à destination. Une fois arrivée, il suffit alors de le signaler en activant le bouton « I’m safe », ce qui désactive l’application. Mais en absence de réponse au terme d’un délai que vous avez préalablement fixé, l’alerte est automatiquement lancée, ce qui permet d’aviser et d’agir très rapidement pour votre entourage. Une application particulièrement utile pour toutes ces femmes (et même hommes aussi) qui ne se sentent absolument pas en sécurité lorsqu’elles doivent rentrer seules chez elles tard le soir…

Chin Xin-Ci fondatrice de Watch Over Me

Chin Xin-Ci s’est servie de son histoire afin d’aider des millions d’autres femmes à travers le monde, en puisant dans la multitude d’opportunités qu’offre la technologie d’aujourd’hui. Il s’agit, entre autres, de ce type d’innovations que nous recherchons ; celles qui répondent à un véritable besoin, qu’il soit économique, technologique, social, environnemental ou même culturel.


La citation de votre tour du monde


Sur la route en birmanie au Lac Inle

Un grand classique de Mark Twain que beaucoup connaissent !

« Dans 20 ans, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port ô combien sécurisant. Explorez. Rêvez. Découvrez. »

 

Merci à Amandine et Alice d’avoir bien voulu nous parler de leur tour du monde de l’innovation ! Si vous êtes intéressé par l’innovation et l’entrepreneuriat, vous pouvez suivre leurs rencontres sur leur blog Innovation World Tour et sur leur page Facebook, elles seront encore sur les routes d’Amérique Latine jusqu’en août 2016 !

En route pour un tour du monde de l’innovation et des startups
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire