1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Takatoukiter…un tour du monde en couple

Laura et Timothé, c’est l’histoire d’un couple en tour du monde. Un duo qui a la banane ! À respectivement 27 et 31 ans, ils ont décidé de quitter leurs jobs et leur appartement parisien pour découvrir le vaste monde. Nous avions interviewé Laura afin d’en savoir davantage sur leur road-trip en Amérique du Sud.

Pourquoi avez-vous décidé de partir en tour du monde ?

On a toujours aimé voyager et nous arrivions à un moment de notre vie où le timing faisait que c’était maintenant ou jamais (enfin, c’est du moins ce qu’on se disait avant de rencontrer de nombreuses familles en tour du monde). L’idée est venue de Tim. Il n’avait pas eu la chance d’étudier à l’étranger ou de faire une année de césure hors de France. Je pense qu’il ressentait une petite frustration par rapport à cela. Il n’a pas fallu longtemps pour me convaincre. Originaire du sud de la France, je commençais à saturer de la vie parisienne. Du coup, le compromis était le suivant. Ok, on quitte tout, on part voyager. Mais au retour, fini Paris et bonjour le sud !

Dans votre itinéraire, vous avez exclu le Brésil. Est-ce facile de faire des impasses quand on fait un tour du monde ?

On a de la chance car nous avions plus ou moins les mêmes envies. On a commencé à lister les pays que nous souhaitions visiter. Puis, on s’est renseigné sur le coût de la vie sur place, sur la météo afin de définir l’itinéraire. Certains pays nous attiraient plus que d’autres parce que des amis y avaient vécu ou déjà voyagé. J’ai eu la chance de partir au Pérou, au Chili et en Argentine pour travailler (c’était en 2013). J’étais frustrée de ne rien avoir visité.

C’est marrant de citer le Brésil dans les impasses car ni l’un ni l’autre n’avions très envie de l’intégrer. Ce sera certainement pour un prochain voyage. D’autres pays que nous rêvions de visiter comme le Japon ou la Namibie ont dû être écartés en raison du budget. Ils restent cependant dans notre bucket-list.

Dans quelles régions du Mexique êtes-vous allés ?

C’était le premier pays que nous avons visité et nous y sommes restés un mois. On a d’abord passé quelques jours dans la capitale où nous vivions comme des locaux, chez des amis expatriés. Nous avons ensuite pris la direction de Puebla, estampillée Unesco, où nous nous sommes régalés dans tous les sens du terme. Puis, nous avons passé quelques jours à Oaxaca (il faut goûter leur chocolat !) et à Puerto Escondido pour prendre des cours de surf. Ensuite, nous avons visité la charmante ville de San Cristobal de Las Casas, les ruines de Palenque, les eaux turquoises d’Agua Azul, les remparts de Campeche…

On a terminé ce mois sur la côte caribéenne à Bacalar, un superbe lagon aux sept couleurs. Puis les classiques : Tulum et Playa del Carmen. C’est ici que nous avons passé notre premier niveau en plongée sous marine. Entre les plages, les sites archéologiques et les villes coloniales, il y en a vraiment pour tous les goûts au Mexique.

Visiter le Mexique en couple

La Colombie est une destination de plus en plus tendance. Comment avez-vous trouvé l’atmosphère sur place ?

La réputation du pays a en effet bien changé même si certains pensent toujours qu’il s’agit d’un pays dangereux. Pour notre part, nous avons appliqué la même vigilance que dans les autres pays et ne nous sommes pas sentis en insécurité une seule fois. Les Colombiens sont accueillants, chaleureux et très prévenants. Nous avons rencontré des personnes adorables. Les rues sont toujours animées, colorées avec des vendeurs de fruits et légumes, des petits bouis-bouis à chaque coin de rue. On pense notamment à Cartagène, un véritable coup de cœur. Tim a préféré le petit village de Jardin, dans la vallée du café. On y admire notamment les éleveurs de chevaux.

Qu’avez-vous préféré au Pérou ?

Question difficile mais notre meilleur souvenir n’est finalement pas le Machu Picchu, bien qu’exceptionnel. Nous avons adoré la région de Huaraz dans le nord-ouest où nous avons eu la chance de faire plusieurs treks. Tout d’abord, celui de la Laguna 69, une étendue d’eau turquoise au milieu des montagnes enneigées (la récompense se situe à 4 200 mètres d’altitude). Nous avons également fait le trek Santa Cruz : trois jours dans la Cordillère blanche avec un col à 4 700 mètres en face de la montagne qui a inspiré le logo Paramount. Pour le coup, on a bien senti le dénivelé et l’altitude.

Visiter la Colombie en couple

La laguna 69

Côté déserts, vous avez préféré Uyuni en Bolivie ou Atacama au Chili ?

Dur, dur, dur…les deux sont époustouflants. On a quand même un microscopique pendant pour le Salar de Uyuni car c’était la première fois qu’on voyait un désert de sel. Cette étendue est absolument incroyable. On manque de superlatifs devant ce paysage grandiose. Assister au lever du soleil est peut-être notre plus beau souvenir jusqu’ici.

Le désert d’Atacama se défend bien. Entre la vallée de la lune, les piedras rojas, les lagunes peuplées par les flamants roses et les vigognes…

Le Salar de Uyuni à deux

Le Salar de Uyuni

Comment occuper sa journée à Salta et dans le nord argentin ?

Pour notre part, nous avons passé quelques jours à déguster des empanadas tout en buvant du Malbec. Il faut dire que l’Argentine était une vraie bouffée d’air pour nous autres… en manque de petits plaisirs gustatifs.

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour Salta qui est une ville où il fait bon vivre ; un superbe centre ville, des parcs, de très bonnes adresses…et les environs valent le détour (ex : les vignobles de Cafayate, la ruta 40…).

Puis dans le nord Argentin, il y a aussi les incroyables chutes d’Iguaçu. Nous avons longuement hésité avant de les intégrer à notre itinéraire car c’est vraiment loin de tout. On a pas regretté une seule seconde ! Ces chutes sont tout simplement grandioses…

visiter Salta et Cafayate

La région de Salta

Avant de partir vers l’Océanie, vous avez visité Buenos Aires. C’est quoi la journée idéale là-bas ?

Réveil dans le quartier de Palermo (notre coup de cœur), direction la plazoleta Julio Cortazar pour un bon petit déjeuner, balade dans les rues aux alentours avant un lunch sur le pouce chez Chori (d’excellents sandwichs avec saucisse de chorizo au goût mémorable !). Petite sieste dans le jardin botanique, puis escapade dans le fameux -et très photogénique- quartier de la Boca. Pour l’apéro, c’est dans la rue Gurruchaga que ça se passe… on préférera une jolie terrasse en rooftop pour siroter, au choix, cocktail ou Quilmes avant de dîner chez Don Julio le meilleur Ojo de Bife que nous ayons goûté dans notre vie.

visiter Buenos Aires en couple

Que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre voyage ?

Que le temps ralentisse un petit peu… 🙂


Retrouvez leurs aventures sur leur blog Takatoukiter. Mais aussi sur les réseaux sociaux :

Takatoukiter…un tour du monde en couple
3.9 (77.89%) 19 votes

0 commentaire

laisser un commentaire