1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Coup de cœur Chapka : un tour du monde, des marathons, un cœur pour un enfant malade.

Voici le projet qui nous a charmé en cette fin d’année :

« Un marathon couru = un enfant sauvé! »

« Il court, il court le p’tit coeur » c’est le défi un peu fou que s’est lancé Solenne. Une jeune globe-trotteuse passionnée de voyage et de course à pied qui a décidé de partir pendant un an pour faire le tour du monde (mais pas que !) et sauver des enfants atteints de maladies cardiaques.

Son but : Découvrir le monde, rencontrer les enfants de l’association dans les 4 coins de la planète et participer à plusieurs semi-marathons en Australie et en Nouvelle Zélande pour offrir un cœur à deux enfants malades.

Engagée, curieuse et déterminée elle a bien voulu nous parler de son projet, son voyage et de son engagement auprès des enfants de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Solène Thieblin, j’ai 22 ans et je suis actuellement en école de commerce à Audencia, à Nantes. Ce projet fait partie de mon parcours d’étude et résulte de la possibilité qu’offre Audencia à ses étudiants d’interrompre leurs études pendant un an afin de monter un projet personnel. J’ai immédiatement saisi cette opportunité pour vivre une année unique à travers ma passion pour la course à pied et mon engagement auprès des enfants !

Peux-tu nous parler de ton projet, de ton voyage et de ton engagement ?

En 2010 après avoir passé mon bac, je suis partie en tant que bénévole dans un orphelinat en Afrique du Sud. Cette expérience a été tellement bouleversante et enrichissante que j’y suis retournée l’année suivante durant deux mois. En rentrant en France, je suis devenue bénévole pour les Blouses roses au château de Côtes, hôpital de convalescence pour les enfants opérés de Mécénat Chirurgie Cardiaque.
Mécénat Chirurgie Cardiaque est une association française, reconnue d’utilité publique. Elle sauve des enfants atteints de malformations cardiaques et qui ne peuvent être opérés dans leur pays d’origine.
Le projet « Il court, il court le P’tit Coeur » résulte donc de ma volonté d’agir pour les enfants en y mettant à profit ma passion pour la course à pied.
Le projet « Il court, il court le P’tit Coeur » consiste à parcourir l’Asie et l’Océanie en participant à différentes courses de fond afin de récolter 25 000€ pour les enfants de Mécénat Chirurgie Cardiaque, soit le coût de l’opération de deux enfants.

coureuse

Qu’est ce qui te plait dans la course à pied ? Depuis quand cours-tu ?

J’ai commencé la course à pied à 16 ans. Elle a toujours été un loisir. Petit à petit j’ai participé à différentes courses dans ma région, la première a été les 10km de Fontenay le Fleury. Puis j’ai participé aux 15 kilomètres du Paris-Versailles et enfin à différents semi-marathons de 21 kilomètres.
J’aime l’esprit du dépassement de soi, de se fixer des objectifs toujours un peu plus grands, la sensation de bien-être après la course. Dans chaque course, la sensation que je recherche est celle qui apparait après celle de la douleur, celle où l’on a l’impression que l’on pourrait courir des heures sans avoir envie de s’arrêter ! Pour cela, j’aime beaucoup la distance des semi-marathons !
Ce sport permet aussi de découvrir de nouveaux lieux comme lorsque j’ai participé au semi-marathon du Lubéron, je ne connaissais pas du tout la région !

As-tu déjà fait des semi-marathons ? Si oui, lesquels ?

J’ai déjà couru plusieurs semi-marathons comme celui de Paris-Saint-Germain-en-Laye ou celui du Lubéron. Mais je cours également d’autres distances : les 8kms des Bacchantes, les 15 kilomètres du Paris-Versailles, les 20 kilomètres de Paris,..

Quelle est la plus belle course que tu aies faite ? Et Pourquoi ?

J’ai participé en mai dernier au raid Hannibal. C’est un raid transalpin de quatre jours durant lesquels chaque équipe parcourt 200 km sur des épreuves de running et run&bike ! C’était une expérience incroyable, des paysages magnifiques, des épreuves de nuit ! Ce fut vraiment un challenge mais le faire en équipe rend les épreuves d’autant plus belles ! Les sensations et les émotions sont démultipliées !

Lors de ton voyage, que vas-tu faire hors des marathons ?

Ce projet dure toute l’année 2015. De janvier à juin 2015, je pars rencontrer les équipes locales de l’association, tant les médecins, les référents que les enfants. Ensuite, je serai en Australie et en Nouvelle-Zélande pour participer à différents semi-marathons : Ayers Rock, Broome, Adealide, Ross, Rotorua et Blenheim !
Par ailleurs, différentes start-up et entreprises françaises se sont greffées au projet :

  • Avec Jogg.in, la plateforme communautaire de running qui permet de trouver où, quand et avec qui courrir, nous allons organiser des sessions de running dans les différentes villes que je traverse !
  • Avec WeAreProd, une société de production de cinéma, nous allons réaliser un reportage sur les courses et l’association en Australie !
Crédit photo : CédricCherchi

Crédit photo : CédricCherchi

Comment peut-on te soutenir dans ton projet ?

J’effectue une collecte pour Mécénat Chirurgie Cardiaque via ce lien.
Le but est de récolter 25 000€ afin d’offrir une opération à deux enfants ! Chaque participation est précieuse, même les plus petites ! L’objectif est de mobiliser le maximum de personnes autour de ce projet pour que la victoire soit d’autant plus belle !

Et le P’tit coeur dans tout ça ?

P’tit Cœur est la mascotte du projet et m’accompagnera durant tout mon périple !!

Merci beaucoup à Solenne d’avoir bien voulu répondre à nos questions et d’avoir choisi Chapka Assurances pour te protéger dans ton aventure ! Bravo pour ton audace et ton engagement !

Le grand départ est prévu pour le 11 janvier 2015 et nous leur souhaitons (à elle et au P’tit Coeur bien sûr) un très beau voyage et nous ne manquerons pas de suivre leurs aventures et courses.

P.S : Pour suivre son voyage en direct, rendez-vous sur sa Page FB.

Coup de cœur Chapka : un tour du monde, des marathons, un cœur pour un enfant malade.
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire