1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Christophe part en tour du monde avec son violon !

Rencontre avec Christophe Touchard. Ce violoniste Parisien part en tour du monde pendant un an avec son instrument. Il a organisé son voyage en partenariat avec l’association El Sistema France. Ce programme international permet aux enfants défavorisés d’avoir un accès gratuit à la musique classique. L’objectif de Christophe, c’est donc de partager sa passion du violon avec des jeunes partout autour du globe. Une belle initiative que nous sommes heureux de mettre en lumière !

Qu’est-ce qui vous a poussé à partir pour un tour du monde ?

Ce projet a commencé à germer il y a plusieurs années. Au départ, comme souvent, des premières vacances en sac-à-dos où l’on part à l’aventure pour quelques semaines. En 2016, j’ai parcouru les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Après 650 km de marche en solitaire, ponctués par des dizaines de rencontres, j’ai décidé en 2017 de traverser la France et une partie de l’Italie, en train, depuis Paris jusqu’à Florence. Ce périple de quatre semaines m’a fait croiser la route de nombreux festivals et musiciens. Etant moi-même musicien, j’ai eu envie de continuer ce voyage, de rencontrer d’autres artistes, d’autres styles musicaux. Souhaitant également dédier un peu de temps aux autres, j’ai souhaité consacrer ce voyage à celles et ceux qui, par la musique, aident les enfants défavorisés. C’est donc naturellement que je me suis rapproché des associations El Sistema (associations d’aide aux enfants défavorisés par la pratique de la musique en orchestre) que j’irai rencontrer dans les pays traversés.

Comment comptez-vous voyager lors de ce tour du monde ?

Le train est un de mes modes de transport favoris. Il est rapide mais possède tout de même une lenteur très appréciable par rapport à l’avion. Il permet de voir évoluer le paysage sur son parcours et laisse le temps à la rêverie. C’est aussi un lieu idéal pour les rencontres, les échanges, le partage et pour s’imprégner des cultures locales. J’ai donc tout naturellement défini mon parcours avec un peu plus de 20 000 km de train. La plus grande section continue en train sera entre Paris et Lhassa (Tibet), seulement interrompue par quelques heures de bateau entre la Suède et la Finlande. Le reste du voyage se fera bien évidemment en avion pour l’Océanie et l’Amérique du Sud. Dans les pays d’Amérique latine, je privilégiai le bus car les réseaux ferroviaires sont moins développés.

Enfin, je voyage léger, avec seulement un sac-à-dos. J’apporte bien évidemment mon violon-alto qui sera mon plus fidèle compagnon pour ce voyage.

Quels sont les pays que vous allez traversé ?

J’ai prévu un programme assez ambitieux qui devrait m’amener à traverser 22 pays. Ce nombre, qui peut paraitre très important, est à relativiser car j’ai prévu de voyager au maximum en train, ce qui va m’amener à traverser l’Europe jusqu’à la Russie sur une dizaine de jours.

Pour aller de Paris jusqu’à Saint-Pétersbourg en train, je vais donc parcourir l’Allemagne, le Danemark, la Suède et la Finlande. Ensuite, mon parcours va m’amener à travers la Russie en empruntant le mythique Transsibérien, puis la Mongolie, via le Transmongol, et enfin la Chine, jusqu’à Lhassa au Tibet en voyageant sur la ligne de chemin de fer la plus haute du monde. Du Tibet, je devrais rejoindre le Népal avant de m’envoler pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande que je dois également parcourir en train.

Je finirai mon parcours en Amérique du Sud en traversant Cuba, le Panama, le Venezuela, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l’Argentine et enfin le Brésil. Je me laisse bien évidemment de la souplesse dans mon parcours afin de l’adapter en fonction des rencontres et des envies sur mon trajet.

Dites-nous en davantage sur votre projet de valorisation des associations El Sistema.

El Sistema est un programme assez ancien, lancé initialement dans les années 1975 au Venezuela. Depuis, il a fait de nombreux émules qui s’inspirent plus ou moins librement du programme initial. On dénombre ainsi plus de 300 associations à travers le monde qui aident les enfants défavorisés par la pratique d’un instrument de musique, le tout de manière totalement gratuite. Cependant, ce programme reste très peu connu, particulièrement en Europe. Au travers de ce tour du monde, je souhaite donc valoriser ces initiatives en les mettant en avant via des articles sur mon blog de voyage mais également en réalisant des reportages vidéos de quelques associations.

Avez-vous prévu de faire du volontariat ?

Mon tour du monde est centré sur le partage autour de la thématique de la musique et plus particulièrement sur la rencontre des associations El Sistema. J’ai donc tout naturellement prévu d’intervenir dans plus d’une dizaine d’associations du programme El Sistema. J’espère également avoir la chance de pouvoir intervenir dans d’autres structures, non référencées dans le programme El Sistema, mais qui partagent une vision commune autour de l’aide aux enfants par la musique. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à me faire signe !

Qu’attendez-vous de ce voyage ?

Le voyage est une manière idéale d’aller à la rencontre de l’autre, de partager et de s’enrichir. Je suis à une étape de ma vie, après quelques années à travailler pour des start-ups et un grand groupe, où je souhaite prendre le temps de réfléchir à la suite que je souhaite donner à ma vie. C’est également une manière de comprendre le monde dans lequel on vit, de percevoir les richesses, de s’inspirer des autres et de revenir avec de nouveaux projets en tête à réaliser.

La musique étant un aspect très important de ma vie, j’ai également envie de profiter de cette année pour m’y consacrer plus intensément, découvrir d’autres styles musicaux, d’autres manières de jouer et rencontrer des artistes.

Enfin, je désirais donner un peu de mon temps à des enfants défavorisés. J’espère arriver à les faire rêver, leur montrer que tout est possible et leur donner quelques clés pour la suite de la vie.

Pour le reste, je laisse le chemin me surprendre.

Pour suivre les aventures de Christophe, rendez-vous sur le blog Viola Around The World. Il y a la possibilité d’acheter un album enregistré avec des amis musiciens pour le soutenir dans son projet de tour du monde.

Christophe part en tour du monde avec son violon !
5 (100%) 6 votes

1 commentaire

Flo
Flo

20 mars 2018

Superbe projet, on a hâte de suivre l aventure!

Répondre

laisser un commentaire