1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Voyager tout en se rendant utile, les aventures de Sibylle en Asie

Sibylle est revenue d’un voyage d’un an en Asie. Alors qu’elle s’apprête à repartir d’ici quelques jours, elle fait le bilan de cette première expérience incroyable et raconte ses bénévolats en Asie. Voilà une fille qui a clairement attrapé le virus du voyage !

Raconte-nous tes expériences de bénévolat en Asie.

Il y a eu le Mindfulness Project en Thaïlande. C’est une communauté où sont enseignées la méditation, le yoga et où chaque volontaire participe à l’amélioration du lieu grâce à la construction naturelle et la permaculture. Lorsque j’y étais, nous étions une bonne trentaine de volontaires, venus d’horizons, pays et cultures différents. Et pourtant à la fin de mon séjour, j’ai eu l’impression de quitter une famille. Ce qui a fait de cet endroit un lieu si particulier, c’est que chaque soir, tout le monde se réunit et se confie à l’autre sur un sujet défini, la plupart du temps personnel et profond. Ce qui créé forcément des liens puisque chacun sait qu’il peut parler des sujets qui le perturbent sans pour autant être jugé.

Ensuite, j’ai été volontaire dans une auberge de jeunesse au Sri Lanka (Jungle Vista). C’était surtout l’occasion de visiter le triangle culturel. J’en suis repartie trois semaines plus tard les larmes aux yeux de quitter cette famille qui m’a tant touchée. La relation de confiance créée avec le propriétaire, sa femme et son fils m’a bouleversée. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à avoir trouvé cet endroit plus qu’accueillant puisque chaque fois qu’un guest ne réservait qu’une nuit « pour commencer », il revenait immanquablement me voir le lendemain, me demandant s’il pouvait prolonger son séjour.

experience de benevolat en Asie au Sri Lanka

Enfin, dans le désert du Rajasthan, j’ai travaillé dans un camel-camp. Nous devions monter le camp et nous occuper des clients qui arrivaient le soir après une balade à dos de chameaux. Si le travail n’avait en lui-même rien de très excitant, j’y ai fait des rencontres exceptionnelles.

volontariat au Rajasthan dans le desert

Quels jobs insolites as-tu fait en Asie ?

Je ne sais pas si c’est insolite, mais c’est en tout cas celui qui a le plus pris une tournure inattendue ! C’était au Cambodge, à Sihanoukville. Le job consistait en gros à « mettre l’ambiance » dans un bar de plage et faire consommer les clients ! En arrivant je m’étais dit : je travaillerai la nuit et aurai le temps de visiter les alentours (les îles paradisiaques autour) pendant la journée. Que nenni !

La journée se déroulait finalement ainsi : 2 séances de distribution de flyers de 14h30 à 15h00 puis de 17h30 à 19h00 avant de commencer le « service » de 21h00 à 2h00 du matin. Sauf que les volontaires dormaient derrière le bar. Autant vous dire que de 2h00 à 5h00 (heure de fermeture), on ne dormait pas beaucoup. Le calme revenu, nous n’avions que peu de répit puisqu’à 11h00, la clim’ était éteinte afin de sauvegarder l’électricité. Il faisait alors bien trop chaud pour espérer un peu de repos. Bref…au lieu de rester 2 semaines comme annoncé, je suis partie le quatrième jour, sur les rotules !

Cite trois plats incroyables que tu as goûté en Asie.

  1. Le Pat Thaï, de Thaïlande (s’il est besoin de préciser).
  2. Les dumplings, les raviolis chinois. C’est encore meilleur quand on les fait soi-même.
  3. Les Banh Mi, des sandwichs aux saveurs particulières, vendus dans la rue au Vietnam.

Bien sûr, on est obligé de parler de la nourriture indienne. Épices en tout genre, plats en sauce, pains à gogo, on en prend plein la vue, le nez et le palais.

La moins bonne expérience : les pieds de poulets en Chine !

bénévolat en Inde

Si tu devais retenir une randonnée ou un trek, où ce serait ?

Sans hésitation, mes cinq jours de trek au Népal. Je n’ai fait qu’un petit trek à 3 200 mètres (d’autres vont jusqu’à 5 000), mais je suis ravie de cette première découverte du pays. Les paysages sont à couper le souffle. Et puis j’ai découvert cette sensation de bien-être et de plénitude lorsqu’on arrive à atteindre l’objectif du jour. Quand on en bave vraiment (mille mètres de dénivelé en une journée, ça cogne !) et que le soir, on découvre en arrivant à l’auberge, les premiers sommets enneigés au loin, la sensation est assez indescriptible. On comprend pourquoi on a fait tous ces efforts, et ça en valait la peine !

vue sur les montagnes pendant un trek au Népal

Si tu ne devais retenir qu’une plage, où ce serait ?

Je n’ai jamais aimé lézarder sur la plage trop longtemps mais il y a un pays que j’ai aimé pour cela, c’est la Malaisie. Des îles Pérhentiennes a l’île de Langkawi, en passant par Pénang, c’est pour moi le lieu idéal. Les plages sont belles, et souvent peu fréquentées. Selon l’endroit, vous aurez le droit à des couchers de soleil splendides, à des sorties snorkeling à portée de palmes, ou à une fiesta sur la plage. La Malaisie a été une superbe surprise pour moi, et ses plages y sont sûrement pour quelque chose.

coucher du soleil sur la plage en Malaisie

Si tu devais t’installer plusieurs mois comme expatriée, où ce serait ?

L’Inde. Je ne suis restée que deux mois dans ce pays, or ce n’est clairement pas suffisant pour profiter pleinement. Chaque région est tellement différente (langues, paysages, cuisine…) qu’on se croit à chaque fois arrivé dans un nouveau pays. Le seul point commun, c’est la gentillesse et la générosité des habitants. On m’a pourtant souvent mise en garde car je suis une fille qui voyage seule. Il faut certes être prudent, mais comme partout ailleurs. Soyez respectueux du pays et de ses coutumes et il ne vous arrivera rien.

Voyager tout en se rendant utile, les aventures de Sibylle en Asie
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire