1. Accueil
  2. Allo La Planete
  3. Emissions ALP
Le blog du voyage by Chapka

Allo La Planète 153 avec Lio, Larissa, Erwin et Pierre-Luc

Allo La Planète, c’est l’émission référence pour les voyageurs francophones éparpillés autour du globe. Aujourd’hui, des Belges et un Québécois ont pris le micro pour nous raconter leurs formidables aventures.

Voici ci-dessous la liste des auditeurs du jour :

Ecoutez #ALP sans modération en cliquant sur le lecteur ci-dessous :


A l’antenne d’Allo La Planète :

Larissa et Erwin voguent dans les Caraïbes

Atlantique en bateau en famille, entre amis et avec un chienOn les avait laissés du côté de la Martinique (ALP 103). Ils sont désormais près de Cancun. Larissa et Erwin, c’est ce couple de sympathiques Belges qui se baladent depuis un an et demi sur leur voilier en compagnie de leur chien. Ils ont notamment traversé l’Océan Atlantique pendant vingt jours.

Ils se sont fait plaisir dans les Caraïbes puisqu’ils ont visité les îles Grenadines, la République Dominicaine et même Cuba. S’ils ont adoré cette destination, c’est une escale compliquée pour les marins. En effet, il n’y a pas beaucoup de choix dans les magasins pour s’approvisionner et les démarches administratives pour quitter l’île sont harassantes. Ils ont été baladés de guichet en guichet pendant trois jours pour pouvoir partir.

Larissa et Erwin sont heureux de nous annoncer qu’ils attendent un enfant. Un futur petit moussaillon !

Retrouvez leurs aventures  sur :  


Lio nous explique comment obtenir un second visa PVT en Australie

Lio est une adepte des road-trips et des PVT. Depuis quatre ans, la Belge a traîné son sac au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, puis en Nouvelle-Calédonie. Elle compte bien revenir au pays des kangourous pour profiter du second year visa. Avant cela, elle et son copain ont décidé de se poser en France cet été afin de remplir la tirelire.

Pour obtenir son second visa en Australie, il faut travailler au moins 88 jours (ou 3 mois) en ferme, dans les mines, à la pêche ou dans le domaine des perles. Pas forcément l’idéal car ce sont des jobs fatigants à cause de la chaleur et pas toujours bien payés. Quand vous êtes dans le fruit picking, vous êtes généralement payé au rendement (au sceau ou au kilo). Le mieux est encore de travailler avec le bétail (tonte des moutons). Le salaire est forfaitaire. Le gîte et le couvert sont souvent inclus.

La jeune femme de 23 ans ne compte pas vivre constamment comme une nomade. Elle envisage de commencer ses études après son expérience en Australie. A voir si d’ici là, elle ne changera pas d’avis…


Pierre-Luc a découvert Cuba

Accro aux voyagesPierre-Luc se décrit comme un junkie de voyages. Son objectif, découvrir les peuplés isolés, ceux que les touristes ne vont pas voir car l’accès y est trop compliqué. A Bornéo et dans les pays finissant par « stan », il se régale. D’ailleurs, il part bientôt en Ouzbékistan. Deux semaines d’un road-trip dans les plaines désertiques.

Son dernier beau voyage, c’était à Cuba, en mode sac à dos. S’il a bien un conseil à donner, c’est d’aller dormir et manger dans les casas particulares. Côté nourriture, c’est bien meilleur chez l’habitant que dans les rares bouis-bouis où le menu se compose essentiellement de pizzas et de sandwichs au jambon.

Selon Pierre-Luc, le tourisme est en train de changer les mentalités à Cuba. Les conducteurs de taxi deviennent des petits capitalistes. Ils facturent les clients de plus en plus cher, parfois jusqu’à 20 dollars la course, soit le salaire mensuel d’un professeur des écoles. Comme quoi, pour devenir riche à La Havane, mieux vaut prendre le volant !

Retrouvez ses aventures sur :  

Si vous êtes en France ou à l’autre bout du monde, passez-nous un coup de fil et nous parlerons volontiers de vos voyages, de vos projets et expériences diverses. Pour nous joindre, rien de plus simple. Contactez directement Eric Lange en message privé sur la page Facebook d’Allo La Planète. Et donnez-nous votre ressenti sur les émissions via les réseaux sociaux avec le #ALP !

Allo La Planète 153 avec Lio, Larissa, Erwin et Pierre-Luc
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire