1. Accueil
  2. Allo La Planete
  3. Emissions ALP
Le blog du voyage by Chapka

Allo La Planète 143 avec Laurent, Léo et Alexandre

Que des bons hommes aujourd’hui dans Allo La Planète. Un premier auditeur viendra nous raconter son mois passé à étudier l’arabe en Egypte. Le second fête ses dix ans en Australie. Enfin, le dernier auditeur nous explique comment refaire son passeport à l’étranger. Bonne écoute à tous.

Voici la liste des auditeurs du jour :

Ecoutez #ALP sans modération en cliquant sur le lecteur ci-dessous :


A l’antenne d’Allo La Planète :

Laurent est parti au Caire pour apprendre l’arabe

Laurent a voyagé au SoudanAprès avoir visité le Soudan (réécoutez ALP 12 et ALP 22), Laurent s’est installé pendant un mois au Caire afin d’apprendre les rudiments de la langue arabe. Pour ce faire, il s’est inscrit dans une école privée aux abords de la Place Tahir. Cette démarche lui permettra à l’avenir de communiquer plus facilement avec les locaux.

Laurent nous raconte son expérience dans un article publié sur son blog.

Si le tourisme revient peu à peu en Egypte, l’économie va très mal selon Laurent. À Assouan, il a observé un grand nombre de bateaux à quai, rongés par la rouille. Il y a encore plusieurs années, ils remontaient encore le Nil en direction de Louxor.

Retrouvez ses aventures sur :  


Léo accompagne les Français vers l’emploi en Australie

Travailler en Australie avec un PVTLa première fois que Léo a débarqué en Australie, c’était en 2002 dans le cadre d’un échange universitaire. Il a tout simplement adoré Sydney et la mentalité australienne qu’il décrit comme « optimiste et bienveillante ». Revenu en 2007 pour trouver du travail, il fêtera en juin prochain ses dix ans de présence au pays des kangourous. D’ailleurs, depuis trois ans, il est devenu citoyen australien.

Léo est le directeur de l’agence Australiance, qui aide les jeunes professionnels et les entreprises à venir s’implanter en Australie. Si le nombre de Français croît de plus en plus en Australie, Léo sait qu’ils auront de plus en plus de mal à obtenir la résidence permanente. Le système d’immigration est sélectif. Développeurs web, médecins, professionnels de l’informatique et du bâtiment sont les bienvenues. Cependant, il faut justifier d’un diplôme, d’années d’expériences et d’une maîtrise de l’anglais pour se voir octroyer un visa autre que le PVT.



Alexandre nous explique comment refaire son passeport à l’étranger

On débarque à Siem Reap au Cambodge, où Alexandre a perdu son passeport (bon, on lui a peut-être volé…). Alexandre ne semble pas forcément inquiet. Il faut dire que le jeune homme, qui voyage à vélo, ne s’est fixé aucune limite de temps pour rentrer au bercail. Alexandre est parti en mars 2016 depuis la Nouvelle-Zélande dès la fin de son PVT. Il a fait du bateau-stop pour se rendre en Nouvelle-Calédonie, puis pour rallier l’Australie, et enfin pour accoster en Indonésie.

Alexandre a commandé son nouveau passeport. Il le récupérera à Phnom Penh d’ici deux semaines. Coût de l’opération, 104 €.

Retrouvez ses aventures sur :

Si vous êtes en France ou à l’autre bout du monde, passez-nous un coup de fil et nous parlerons volontiers de vos voyages, de vos projets et expériences diverses. Pour nous joindre, rien de plus simple. Contactez directement Eric Lange en message privé sur la page Facebook d’Allo La Planète. Et donnez-nous votre ressenti sur les émissions via les réseaux sociaux avec le #ALP !

Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire