1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

5 Across The World, un tour des Amériques en famille et en camping-car

Carolina et Olivier ont entamé un long voyage d’un an, à travers les Amériques, du Sud au Nord. Leurs enfants, Victor, 9 ans, Andrei 7 ans et Stella 4 ans, sont avec eux afin de rencontrer, échanger et partager d’autres cultures que la leur. Tous ensemble, ils font partie de l’association 5 Across The World.

Présentez l’association 5 Across The World

5 Across The World est une association créée pour contribuer au développement positif et durable du monde, à travers l’échange et le partage avec la jeune génération sur 5 thématiques clés :

  • Valeurs, communautés, cultures et diversité
  • Connaissance de soi et des autres
  • Apprentissage et éducation
  • Osmose avec la Terre : consommation responsable, richesse de la nature et sa protection
  • Santé et bien-être

Notre voyage est un premier pas pour construire l’association, à travers nos différentes rencontres et immersions dans les communautés locales.

Ce voyage se fait en camping-car. Pourquoi cela ?

Pour nous, voyager en camping-car s’est révélé être la meilleure solution pour vivre à fond notre projet. D’ailleurs que ce soit en espagnol ou en anglais, ce mode de transport porte bien son nom- maison roulante/ à moteur (casa rodante/motor home).

Les avantages sont le confort. Cela nous permet de nous sentir comme chez nous. Mais aussi le confort d’être en toute autonomie, visiter les endroits les moins touristiques, rencontrer des gens authentiques et créer facilement le contact avec eux sans se soucier de devoir rentrer a l’hôtel ou trouver un lieu pour passer la nuit.     

Le principal inconvénient que nous avons rencontré avec Vaiana, notre camping-car de plus de 7 mètres de long, est la difficulté de visiter les grandes villes. Inconvénient tout relatif car après plusieurs mois en pleine nature, nous n’avons plus non plus très envie de le faire.

Comment avez-vous organisé votre itinéraire ?

Ce mode de transport offre une liberté absolue, qui nous permet de ne pas nous fixer un itinéraire figé, qui permet aussi de profiter des endroits, des moments ou des rencontres qui nous ont plu.

D’abord, nous avons décidé du continent à visiter, l’Amérique, puis de la durée du voyage en Amérique du Sud et du Nord. Nous avons sélectionné les pays que nous traverserons ou pas, ainsi que des grandes dates : date de début, passage entre Amérique du Sud et du Nord et la date du retour.  Et bien évidemment des grandes étapes à faire qui entraient dans notre « bucket list ». Par exemple, nous voulions aller au bout du monde, à Ushuaïa en terre de feu. Et nous l’avons fait !

Au fur et à mesure du voyage, nous décidons des endroits à visiter, changeons d’itinéraire. Parfois en fonction des rencontres avec des locaux ou d’autres voyageurs.

Mais même si un an peut paraître long, nous devons faire des choix, car nous ne pouvons pas tout voir ou tout faire. Il y a tant de choses à découvrir.

Par exemple, nous venons de décider que nous ne passerons pas par la Bolivie durant ce voyage pour mieux profiter notamment de la Colombie que nous attendons de découvrir depuis plus de dix ans.

Comment vous organisez-vous pour la scolarisation de vos enfants ?

L’instruction à domicile est peut-être le point le plus difficile pour nous pendant le voyage.

Nous avons décidé dès le début du voyage de scolariser nos enfants quelques semaines dans des écoles d’un ou deux pays que nous traversons. Non pas pour une question de scolarisation, mais plutôt pour qu’ils puissent échanger avec les enfants d’ici et qu’ils se familiarisent avec l’espagnol. Une excellente décision suite à notre première expérience réussie d’un point de vue intégration mais aussi de la satisfaction de nos enfants.

Nous avons passé notre premier mois de voyage, sans camping car, dans un petit village sur la cote Uruguayenne. Les garçons ont eu la chance d’aller à l’école du village, la première école durable d’Amérique Latine construite sur le mode Earthship, écoresponsable et neutre en énergie.

Ils seront également inscrits pour un mois dans une école de Colombie entre mars et avril 2020.

Le reste du voyage, nous faisons une instruction à domicile classique, avec le plus possible, des classes ou des activités scolaires tous les jours. Début janvier nous avons fait une pause car nous étions tous tendus au sujet école. Nous avons recommencé après Noël, doucement….

Mais quelle meilleure école que le voyage, les expériences et les rencontres que nous vivons ?!?!

L’Uruguay est un pays d’Amérique du sud encore trop boudé par les voyageurs. Que retenez-vous de ce pays ?

Nous avons passé un mois et demi en Uruguay. Un mois pour l’école  dont nous avons déjà parlé, et deux semaines pour visiter la côte.

On retiendra avant tout la gentillesse extraordinaire des gens que nous avons rencontrés. La famille qui nous a accueillis à Jaureguiberry, la directrice et les maîtresses d’école, tous les enfants et leur familles. Nous n’aurions pas pu imaginer une meilleure intégration.

Puis, les paysages sont très beaux, notamment la côte avec les dunes de sable de Playa Valizas et Punta del Diablo où les enfants ont fait du surf pour la première fois. En Uruguay ils ont aussi vu des baleines et des otaries pour la toute première fois.

Bien que l’Uruguay soit appelé la Suisse de l’Ameéique du Sud on fait souvent un bon en arrière de 30 ou 40 en arrière quand nous croisons les voitures surannées voire hors d’état.

Quelles sont les merveilles découvertes en Argentine ?

A part les argentins, qui sont incroyables, nous sommes tombés amoureux de la Patagonie et avons découvert une faune incroyable (baleines franches, coatis, guanaco,…). On a aussi marché sur les traces des dinosaures. 

Nous avons vu les lieux ou les plus grands, le plus petits et les plus anciens dinosaures du monde ont été découverts. Nous n’avions aucune idée que tout cela existait en Argentine.

Comment se sont passées les fêtes de fin d’année ?

Nous avons attendu papa Noël à coté d’une cheminée sur les hauteurs de San Martin de los Andes. Pour quelques jours, nous avons échangé notre maison roulante conte une vraie maison que nous avons décorée et où nous avons fait des pains d’épices ….

Les propriétaires nous ont invités à une grande fête le 25 et nous ont accueilli comme partie de la famille, comme seuls les Argentins savent le faire..

Puis nous avons repris la route et avons fêté le passage à 2020 au Chili avec vue imprenable sur un volcan au sommet enneigé. Nous y avons retrouvé  une autre famille de voyageurs, les Smiles. Au programme baignade, paddle et farniente pour un début d’été austral qui promet d’être extraordinaire pour nous.

0 commentaire

laisser un commentaire