1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Un road-trip en Amérique latine pour bousculer les idées reçues sur le handicap

We Wheel Rock You est une association dont l’objectif est de promouvoir le dépassement de soi, la solidarité, l’entraide et la découverte tout en bousculant les idées reçues sur le handicap. Pour porter ces messages, Olivia et Héloïse se sont engagées personnellement en embarquant pour un road-trip handi-valide au féminin. La première est en fauteuil roulant, la deuxième est atteinte de TOCs.

Ce projet est une web-série participative. Les deux jeunes femmes s’envolent pour l’Amérique du Sud. Elles sont guidées par les défis lancés par les internautes.

Olivia et Héloïse se sont données trois mois pour parcourir le Chili, l’Argentine, le Pérou et la Bolivie avec Allan Balter, le filmmaker.

Vous venez d’arriver à Santiago. Quelle est votre première impression sur cette ville ?

Olivia : Ce n’est pas la première fois que je viens à Santiago, mais c’est la première depuis que j’y viens en fauteuil roulant. Je dois dire que je suis très agréablement surprise par l’accessibilité. La quasi totalité des trottoirs sont utilisables, pas mal d’endroits sont accessibles par des rampes. Même si elles sont souvent très pentues, elles ont au moins le mérite d’être là et nous pouvons même prendre le métro !

Héloïse : Pour l’instant nous avons principalement vu des bureaux de notarios, le SII (service des impôts) et des concessionnaires pour régler la paperasse administrative et trouver une voiture… Mais pour l’instant on peut dire que les gens sont vraiment sympas et très aidants.

vue sur la capitale Santiago au Chili

Avez-vous de bonnes adresses à recommander à Santiago ?

On a pas encore vu grand chose de Santiago. Notre hôte nous a emmené au Cajon de Maipo, dans les montagnes à quelques kms de Santiago, plus précisemment à Lagunillas…c’est tout simplement magnifique ! C’est aussi très agréable quand on veut s’éloigner de la chaleur écrasante que connaît parfois Santiago. On s’est arrêté déjeuner au Refugio Suisso, un refuge-restaurant tenu par un suisse qui offre une vue magnifique. C’est un petit havre de paix.

Sinon, dans les incontournables, nous sommes allées manger du poisson au Mercado Central, connu pour sa structure intérieure métallique en fer galvanisé (éviter les resto du centre du marché). On est allées faire le plein de fruits et de légumes au Mercado Vega avant d’aller pique-niquer au Cerro San Cristobal, troisième plus grand parc urbain au monde.

On a aussi fait la tournée des bars à Bellavista. Un défi lancé par un internaute nous a poussé a faire la fermeture du Santo Secreto, une institution chez les amateurs de karakoé. (voir ci-dessous leur expérience).

Après le Chili, vous comptez aller en Argentine. Quelles régions allez-vous visiter ?

On va traverser le pays mais faute de temps, nous allons nous concentrer sur quelques régions : la Patagonie (sud et nord ouest), Buenos Aires, le Nord Ouest, et peut-être un saut à Iguaçu si le temps nous le permet.

trek au Chili

Est-ce que vous avez l’impression pour le moment de rencontrer plus de difficultés que les personnes sans handicap ?

Pour le moment, non. Après, nous n’avons pas encore beaucoup quitté Santiago qui est relativement accessible. Je pense que le plus dur sera de se retrouver dans des spots de fous à découvrir en randonnée et se retrouver coincés à cause du fauteuil. Même si on essaiera au maximum de trouver des solutions pour palier au manque d’accessibilité, il y aura forcément des moments de frustrations. De plus, nous partons demain pour le sud du Chili, où nous prendrons la Carretera Austral (ça fait rêver hein ?;-) qui est actuellement…sous la neige ! Les conditions météo s’annoncent rock’n roll mais on le savait et ça fait parti du jeux !

Vous allez relever le défi de plusieurs de vos amis, de votre famille et de personnalités…lequel vous fait le plus peur ?

Bonne question ! Figurez-vous que l’on vient de relever l’un des pires…chanter dans un karaoké. Cela semble tout bête mais pour nous, c’était un vrai challenge. Monter sur scène dans un bar et prendre le micro…l’angoisse. Il nous a fallu plusieurs Pisco (eau-de-vie à base de raisins, populaire au Chili) avant d’oser inscrire notre nom sur la liste. Mais on a fini par le faire. C’était un carnage mais les chiliens nous ont super bien accueilli et finalement, ça s’est bien passé.

On a deux autres défis du même genre que l’on redoute : chanter « Parole Parole » dans un concert à Buenos Aires et jouer de la musique sur une place publique de Lima habillées en tenue traditionnel Péruvienne.

Autant les défis « sportifs », genre monter à cheval ou surfer la plus longue vague du monde à Chicama, ne nous font pas trop peur pour l’instant, autant on est pas sereine du tout à l’idée de se mettre en avant sur scène comme ça. Mais bon, le ridicule ne tue pas, non ?

Héloïse : Ah si pour moi il y a quand même le défi de Thomas VBD de sauter en parachute…. Disons que j’essaie de pas trop y penser.


Retrouvez leurs aventures sur :
Un road-trip en Amérique latine pour bousculer les idées reçues sur le handicap
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire