1. Accueil
  2. Allo La Planete
  3. Emissions ALP
Le blog voyage by Chapka

Allo La Planète 99 avec Benoit, Georges Alexandre et Christian Clot

C’est parti pour l’épisode 99 d’Allo La Planète. Pour l’occasion, Christian Clot sera au Micro d’Eric Lange pour parler de ses incroyables expéditions en milieu hostile. Voilà un voyageur qui n’a pas peur de marcher par 60 degrés (en positif comme en négatif). On parlera aussi de Cuba, une destination en vogue, mais aussi de Valparaiso, la capitale mondiale du street-art.

Qui est à l’antenne d’ALP ?

Ecoutez #ALP sans modération en cliquant sur le lecteur ci-dessous :


A l’antenne d’Allo La Planète…

Christian Clot raconte son expédition en Sibérie

Christian Clot, explorateur de l'extrêmeChristian Clot est un explorateur de l’extrême. Il s’est fixé comme objectif de découvrir les zones géographiques les plus hostiles de la Planète bleue. Après avoir traversé un désert iranien par 60° (complètement sec !), les canaux de Magellan en Patagonie chilienne (humide et froid) et la forêt amazonienne (chaud et humide), il vient de finir une expédition toute aussi exceptionnel. En effet, le Franco-Suisse vient de passer trente jours en Sibérie orientale, dans les Monts de Verkhoïansk. Il a du s’adapter à des conditions difficilement supportables. Entre -45 et -55 degrés en journée et jusquà -70 degrés en pleine nuit. Autant dire qu’il n’a pas beaucoup dormi.

Christian aura passé 30 jours dans chaque endroit, en solitaire et sans assistance. Derrière la performance physique, il y a un projet scientifique. Comment s’adapter aux conditions extrêmes ? Comment évoluer dans un environnement en crise ? Quel impact sur le cerveau ? Les réponses seront données d’ici plusieurs mois après études et analyses de ses différents IRM.

En Sibérie, ses premiers jours ont été marqués par la nécessité d’adaptation et de survie. C’est ensuite qu’on peut commencer à s’émerveiller, à philosopher, à aimer. Puis revient finalement la fatigue…

Christian Clot est l’auteur du livre Moi explorateur, chez Glénat Jeunesse.

Retrouvez ses aventures  sur :

Georges-Alexandre prépare sa traversée de la Méditerranée en kayak

Méditerranée en kayakOn retrouve Georges Alexandre, un aventurier qui ambitionne de suivre le parcours des migrants de Melila à Almeria…mais en kayak. Il compte bien interpeller le Parlement Européen pour la mise en place d’une politique migratoire commune en Europe.

Georges Alexandre nous apporte également une réponse à la question qu’on se pose depuis plusieurs mois dans nos studios : comment Valparaiso est-elle devenu la capitale mondiale du street-art ? Tout commence dans les années 70. Salvador Allende, candidat à la présidence de la République chilienne sans fonds, ordonne à ses partisans de peindre des messages politiques sur les murs de sa ville natale, Valparaiso (c’est moins cher que l’imprimerie). A la surprise générale (pas de mauvais jeu de mot avec Pinochet* rassurez-vous), il bat le Président sortant Jorge Alessandri Rodriguez. Ensuite, les murales sont devenus un mode d’expression pour le peuple. Cela permettait de communiquer avec les autorités. Depuis les années 90, on peint toujours sur les murs…mais de plus en plus de manière artistique.

Anecdote intéressante : tous les jours à Valparaiso, des employés municipaux nettoient les tags réalisés sur certains bâtiments administratifs. Pendant la nuit, les tags reviennent. Cela ne décourage pas les courageux employés qui nettoient à nouveau les tags au lever du jour.

*C’est le Général Pinochet qui renversa Allende en 73 avec l’aide dit-on de la CIA.

 

Chili : 10 visites incontournables à Valparaiso


Benoit découvre Cuba

Que faire à Cuba ?C’est depuis Vinales que Benoit nous appelle. Cette ville de l’ouest cubain vivait il y a encore quelques années essentiellement des plantations de café. Désormais, elle engendre des revenus grâce à l’explosion du tourisme sur l’île. Benoit n’était jamais venu à Cuba. S’il ressent encore une certaine forme d’authenticité (les cigares, les veilles voitures, la musique à chaque rue), il remarque que les rabatteurs et autres activités organisés commencent à pulluler. Pendant son road-trip, il rencontre les locaux en logeant dans les fameuses casas particulares, ces maisons d’hôtes bien plus recherchées que les hôtels traditionnels.

Bon à savoir, les touristes utilisent des pesos convertibles là où les locaux utilisent des pesos cubains traditionnels.

Retrouvez ses aventures  sur :  

Quel visa et quelle assurance voyage à Cuba ?


Si vous êtes en France ou au bout du monde, appelez-nous et partagez votre expérience, votre projet, vos idées, vos voyages avec tous nos auditeurs ! Contactez Eric Lange en message privé sur la page Facebook d’Allo La Planète. Et donnez-nous votre ressenti sur le #ALP !

Allo La Planète 99 avec Benoit, Georges Alexandre et Christian Clot
5 (100%) 1 vote

0 commentaire

laisser un commentaire